PUBLICITÉ

Ituri : Fuyant l’attaque de la CODECO, une vingtaine de personnes se noyent dans le lac Albert

Les rebelles de la milice CODECO ont signé ce samedi 05 février 2022 une nouvelle attaque armée contre les civils en territoire de Djugu (Ituri), quelques jours après la tragédie du mardi 1er février 2022 dans un site de déplacés ayant fait plus de 60 morts. Selon la Radio Okapi, une vingtaine de personnes, fuyant cette incursion, se sont noyées dans le lac Albert. Six sont mortes par balles et au moins soixante maisons ont été incendiées par ces miliciens dans la localité de Pigwa.

Les autorités locales indiquent cependant que ce bilan est encore provisoire. D’après le chef de groupement de Sumbuso, Désiré Adubango, « c’est à 20 heures locales (18h00 TU) que les rebelles de la CODECO ont surpris, par des coups de feu, la population de Pigwa au bord du lac Albert ».

« La population en débandade a commencé à fuir dans tous les sens. Six personnes ont été atteintes par balles et sont mortes sur le champ. Une vingtaine d’autres personnes sont montées à bord d’une pirogue pour aller se réfugier à Mahagi en traversant le lac Albert. Malheureusement, cette pirogue a chaviré quelques minutes plus tard » a-t-il expliqué.

En outre, a confié la même source, les assaillants ont incendié soixante maisons avant de quitter le lieu. « l’armée est arrivée sur le lieu juste après le départ des rebelles. Ce dimanche matin, deux corps ont été retrouvés », a ajouté Désiré Adubango, avant d’indiquer que « les fouilles continuent sur le lac Albert pour retrouver les corps qui seraient encore sous l’eau ».

Par ailleurs, le chef de groupement de Sumbuso invite l’armée à renforcer sa présence dans la zone pour mieux sécuriser la population. Pour l’instant, l’armée ne s’est pas encore exprimé pour confirmer cette énième attaque.

Serge SINDANI

- Publicité -

EN CONTINU