PUBLICITÉ

Nord-Kivu : La Banque Mondiale prête à accompagner la gratuité de l’enseignement de base

Une délégation de la Banque Mondiale qui est en visite de travail au Nord-Kivu a échangé, le 31 janvier, avec le Directeur de Cabinet du Gouverneur Militaire de la province du Nord-Kivu, Ovide Pierre Lite. Laquelle délégation était conduite par Matthias Cinyabuguma, Chef de bureau régional Est de cette institution de Breton Wood. Ils ont échangé sur des défis liés à la gratuité de l’enseignement de base.

D’après l’ACP, ce représentant régional de la Banque Mondiale qui a répondu à la presse, a dit avoir noté certaines difficultés résultant de la gratuité de l’enseignement de base.

Il s’agit notamment, d’après lui, de l’afflux des élèves (surtout des filles) en plus des salles de classe devenues trop pléthoriques nécessitant non seulement l’augmentation des salles mais aussi l’accroissement du nombre d’enseignants dont la prise en charge pose problème en terme de paiement.

Devant cette situation, Matthias Cinyabuguma a laissé entendre que « la Banque Mondiale est entrain d’identifier tous ces problèmes » en se rapprochant du Ministère de l’Éducation et voire dans quelle mesure un accompagnement pourra être assuré pour une solution durable.

Par ailleurs, selon la même source, cette délégation de la banque mondiale a aussi rencontré les bénéficiaires de la gratuité de même que les autorités pour avoir un feedback à partir duquel la Banque Mondiale va définir son accompagnement à ce programme dont la finalité est de mettre un terme à la prise en charge par les parents de l’Éducation de base.

Christian Okende & ACP

- Publicité -

EN CONTINU