PUBLICITÉ

RDC : Un collaborateur des rebelles Maï-Maï Kyandenga arrêté par les FARDC

Les Forces armées de la RDC et la Police Nationale Congolaise ont arrêté mardi, un collaborateur du groupe Maï-Maï Kyandenga au quartier Nzanza, en commune rurale d’Oïcha, territoire de Beni au Nord-Kivu, a annoncé l’administrateur de cette entité, le colonel Charles Omeyonga Euta.

Selon ce dernier, l’incivique a été appréhendé avec 17 autres civils, grâce à la collaboration des services de sécurité de la zone et à un bouclage ciblé, opéré par une équipe mixte FARDC-Police.

Plus de 100 manchettes et une dizaine des bottines militaires ont été récupérées au cours de cette arrestation, souligne le colonel Omeyonga qui précise que ce matériel était destiné à ravitailler le groupe armé Maï-Maï Kyandenga, localisé dans la forêt des Maliyajamais et autour de Eringeti où ils sont cantonnés.

L’administrateur militaire de Beni a félicité la collaboration des habitants qui, par patriotisme ont alerté les services de sécurité et les ont permis d’agir en temps réel avant que ledit matériel ne soit acheminé à ce groupe armé béquille des ADF.

Tout en rassurant que la traque des forces négatives et de leurs complices va se poursuivre jusqu’au démantèlement de tous les réseaux criminels et des hors-la-loi, le colonel Charles Omeyonga Euta a affirmé que l’armée reste motivée pour matérialiser la promesse du Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi de ramener la paix dans cette partie du territoire national comme dans d’autres provinces.

« C’est pour bientôt la paix », a martelé l’administrateur du territoire de Beni, avant d’appeler ses administrés à la patience.

Le chef rebelle du groupe Maï-Maï Kyandenga est un sujet Ougandais d’origine Konzo en district de Kasese qui, depuis des décennies, recrute des jeunes congolais dans son mouvement.

Il est à l’origine des plusieurs attaques des agglomérations au Nord-Kivu et en territoire voisin d’Irumu dans la province de l’Ituri.

Dominique Malala & ACP

- Publicité -

EN CONTINU