PUBLICITÉ

Haut-Katanga : La FEC contre la prolifération des « péages urbains »

La Fédération des Entreprises du Congo (FEC) section du Haut-Katanga, est contre la prolifération des « péages urbains » à travers différentes villes. Cette position, a été exprimée ce jeudi 27 janvier 2022, en marge de la cérémonie d’échange des vœux de ce consortium.

Après avoir dressé l’état des lieux de la situation économique du Haut-Katanga, Patrick Muland Kabey, Président Provincial de la FEC et Directeur Gérant de la société Mulykap, a déclaré que la prolifération des péages urbains dans les villes de la province, n’est pas de nature à promouvoir le climat des affaires pour les opérateurs économiques.

S’adressant à l’Assemblée Provinciale, au gouvernement du Haut-Katanga, aux autorités urbaines et communales, le Président de la FEC, a émis le vœu de les voir à l’œuvre
« pour le bien des personnes, l’accès à la sous-traitance, le commerce et la promotion des petites et moyennes entreprises (PMEs).»

Plaidant en faveur de ses pairs membres de la Fédération des Entreprises du Congo, Patrick Muland a recommandé aux autorités à tous les niveaux, de prendre des lois et des réglementations allant dans le sens du développement économique et non des dispositions qui constituent le frein aux investisseurs.

L’occasion faisant le larron, Patrick Muland, a présenté ses vœux à toute la communauté des opérateurs économiques et aux officiels. Cette cérémonie a connu la participation du Vice-Gouverneur du Haut-Katanga Jean-claude Kamfwa, de la Ministre provinciale de l’économie et commerce, Céline Kanyeba, ainsi que plusieurs autres personnalités du monde politique et des affaires.

Junior Ngandu

- Publicité -

EN CONTINU