PUBLICITÉ

RDC/ANSER : Le ministre François Rubota ouvre les travaux de la table ronde pour l’électrification des milieux ruraux et péri urbain

Le Ministre d’État, ministre du Développement rural, François Rubota Masumbuko, a procédé ce mardi 25 janvier à l’ouverture de la table ronde axée sur l’électricité pour tous, organisée par l’Agence Nationale de l’Électrification et des Services Énergétiques en milieux Rural et périurbain (ANSER), en partenariat avec l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANAPI) et l’Autorité de Régulation du Secteur de l’Electricité (ARE).

Ces assises qui iront jusqu’au 26 janvier poursuivent des objectifs concrets en termes de mobilisation de fonds investis dans des projets bien mûrs au bénéfice de plus d’un million de personnes résidant dans une cinquantaine de territoires de la RDC.

- Publicité-

Dans son allocution, le ministre François Rubota a souligné que le programme de développement des 145 territoires initié par le Chef de l’État Félix Tshisekedi, vise l’amélioration de l’électricité dans le Congo profond afin de permettre la mise en place des différents services qui améliorent la vie de la population notamment l’accès à l’internet.

« Ce programme vise à créer essentiellement un cadre qui participe à l’amélioration des conditions de vie de la population vivant dans les milieux et périurbain. Je tiens à insister sur ce qu’apporte l’électricité dans le milieu rural et son rôle du catalyseur du développement, il s’agit de la qualité de vie où l’électricité améliore un accès aux services vitaux, comme les soins de santé, les écoles et permet l’accès à des services comme l’internet », a-t-il déclaré.

A son tour le DG de l’ANSER, Directeur Général Idesbald Chinamula, a exprimé sa satisfaction de voir que l’initiative d’améliorer la desserte en électricité bénéficie du soutien du gouvernement à travers une allocation de 70 millions de dollars accordés pour l’électrification des milieux ruraux et périurbain de la RDC.

« Ce nouveau départ nous le voulons avec tous. Nous sommes contents de constater que ce nouveau départ c’est le gouvernement lui-même qui en est l’instigateur. Pour la première fois dans le budget de l’État en 2022, nous avons eu une allocation environ de 70 millions de dollars accordés pour l’électrification des milieux ruraux et périurbain. C’est une grande première pour la République Démocratique du Congo. Et pour ces 70 millions de dollars, cela couvre les 64 projets que nous aurons l’honneur de vous présenter et ces projets pourrons bénéficier à environ deux millions de personnes au cours de l’année 2022 », a-t-il expliqué.

Présent à cette cérémonie d’ouverture, le Ministre des Ressources hydraulique et de l’Électricité, Olivier Mwenze Mukaleng, a quant à lui insister non seulement sur la production de l’électricité mais aussi sur sa distribution jusqu’aux différents ménages.

« Dans ce souci d’électrifier l’arrière pays, il est impérieux de s’assurer que l’énergie produite arrive bien aux destinateurs. Il ne suffit pas d’en produire, il faut également la transporter et la distribuer par la construction des puits de transmission et des réseaux de distribution. Les projets abandonné doivent nous servir de leçon et d’exemple à ne pas suivre », a-t-il insisté.

Bernard Mpoyi

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU