PUBLICITÉ

L’UDPS/Kolwezi soutient Kabund et demande à Tshisekedi de se débarrasser de Guylain Nyembo, Peter Kazadi, Dany Banza et autres « véreux »

Malgré sa grosse « bourde », le président intérimaire de l’union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) et le premier vice-président de l’assemblée nationale, Jean-Marc Kabund a Kabund n’est pas complétement lâché par son parti.

La fédération de l’UDPS Kolwezi/Lualaba 1 a renouvelé sa confiance en son président intérimaire en la personne de Jean-Marc Kabund qu’elle qualifie de « héros vivant lui légué par le feu Etienne Tshisekedi Wa Mulumba ».

Nonobstant les faiblesses des uns et des autres, fait remarquer la fédération de l’UDPS, Kolwezi Lualaba 1 « le parti a résisté contre vents et marées dans son combat politique pendant 37 ans d’opposition sous les régimes dictatoriaux successifs jusqu’à son accession au pouvoir ».

« Alors il ne faut pas que l’ivresse du pouvoir tue notre cher parti », insiste cette fédération.

L’UDPS Kolwezi Lualaba 1 a également réitéré son soutien indéfectible au président de la République Félix Tshisekedi pour les efforts qu’il ne cesse de déployer dans la mise en place d’un Etat de droit « véritablement Social et démocratique » ainsi qu’aux institutions de la République et à tous les services de sécurité.

Par ailleurs, cette fédération a demandé au président Tshisekedi de se débarrasser de certains de ses collaborateurs qui seraient impliqués dans les antivaleurs en complicité avec les autorités du Lualaba. Il s’agit notamment de son directeur de cabinet, Guylain Nyembo, son ambassadeur itinérant Danny Banza, le député de la ville Province de Kinshasa Peter Kazadi.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU