PUBLICITÉ

L’Estonie veut soutenir le programme de transformation numérique en RDC

Le Ministre du Numérique de la RDC, le professeur Dr Désiré Cashmir Kolongele Eberande, a présenté, le 19 janvier dernier, le « vaste » programme de transformation numérique de la République démocratique du Congo au vice-ministre estonien de l’Économie Numérique et de la Communication.

Accompagné du « haut » management de l’entreprise Levercode, le ministre congolais du Numérique a été reçu, dans un premier lieu, par le vice-ministre de l’Économie Numérique et de la Communication de l’Estonie.

C’était également une occasion pour lui de non seulement comprendre de propriétaire de ce « vaste » portefeuille, l’histoire de la politique numérique qui a fait de l’Estonie, l’un des pays les plus numérisés au monde, mais aussi de comprendre parfaitement la mise en place de l’E-governance par l’organisation des infrastructures, l’importance de la Xroad, la gestion de l’interopérabilité des services, le changement et transfert des données.

Des questions relatives à l’historique de la protection de données ont été également abordées.

Après son audience avec le vice-ministre de l’Économie Numérique et de la Communication de l’Estonie, le Dr Kolongele Eberande a été également reçu par le vice-ministre estonien des Affaires Etrangères. Ils ont échangés pendant 2 heures sur la politique étrangère estonienne qui se veut d’accompagner les pays désirant transformer leur pays dans le domaine du Numérique.

Par ailleurs, le diplomate estonien l’a encouragé sur le bienfondé de faire du Numérique un pilier du développement de la RDC.

Il a, dans cette même occasion, félicité la RDC pour cette décision qu’il juge « courageuse » de la part du Président de la République, Félix Tshisekedi, qui veut doter le pays d’un ministère qui travaillera en synergie avec les autres ministères sectoriels en ce qui concerne la lutte contre la corruption, la gestion de ressources naturelles, le boostage des finances publiques et autres.

Le Dr Kolongele Eberande lui a dressé un bref historique de son portefeuille et de ce qu’il a pu dresser en 7 mois. Il a fait savoir au diplomate estonien les priorités de son pays dans ce secteur à savoir après le cadre organique, la construction des infrastructures, la recherche des solutions dans e-services et l’optimisation de ces derniers.

Le diplomate estonien a, à son tour, raffermi son hôte de marque du besoin de son pays de porter haut et fort la République démocratique du Congo dans le concert des nations.

Il a profité de cette occasion pour exprimer sa volonté de voir la RDC au sommet UE-Afrique qui se tiendra à Bruxelles le mois prochain avec l’Estonie et le Danemark comme pays titulaire de la plateforme du secteur numérique.

Hervé Pedro

- Publicité -

EN CONTINU