PUBLICITÉ

Présidentielles 2023 : « Nous soutiendrons Félix Tshisekedi pour plusieurs raisons » (Lambert Mende)

Ancien grand ténor du FCC, proche du président honoraire Joseph Kabila, Lambert Mende Omalanga continue de resserrer ses relations avec l’actuel régime, au pouvoir depuis janvier 2019. Invité de Top Congo, ce dimanche 23 janvier 2022, l’ancien tout-puissant porte-parole du gouvernement et ministre de la communication a révélé les raisons de sa famille politique de soutenir Félix Tshisekedi aux prochaines élections présidentielles de 2023.

De l’obtention du gouvernement Belge la relique de Lumumba, en passant par la philosophie de l’union nationale en surmontant la problématique de la Covid-19 et le terrorisme à l’Est du pays, Mende estime que le président Tshisekedi a raison et mérite un deuxième mandat pour mener loin la RDC vers l’émergence.

« Nous soutiendrons Félix Tshisekedi en 2023 pour plusieurs raisons. La première d’entre elles (est que) Félix-Antoine Tshisekedi est celui qui a pu obtenir du gouvernement Belge qu’une relique de Patrice-Emery Lumumba soit rapatriée. C’est un honneur qu’il a fait à notre famille politique des lumumbistes en menant, jusqu’au au bout, cette quête que nous avons entreprise inlassablement, sans succès, jusqu’à son avènement, de disposer même d’une relique de celui qui est notre maître, celui qu’on a si affreusement tué et cherché à faire disparaître jusqu’à ce que, nous apprenions, par des relations historiques, que des morceaux de son corps avaient pu être confisqués par la justice Belge », a fait remarquer le président de la Convention des Congolais Unis (CCU).

À en croire le député national Lambert Mende, élu de la province de Sankuru, « Félix Tshisekedi est le premier Chef de l’État Congolais, depuis que ce pays existe, à s’être rendu au lieu de naissance de Patrice E. Lumumba, à Onalua devenu Lumumbaville ».

« Ce sont des gestes qui ne peuvent pas être minimisés par la famille politique, les héritiers et les disciples de Lumumba que nous sommes. Ça nous parle », a-t-il lancé.

Pour Mende, « la conformité avec l’idéal philosophique d’union nationale sans référence à des chapelles politiques qui avait guidé notre maître ainsi que le respect pour le lumumbisme (la seule doctrine qui peut sauver le Congo) qui nous donnent des signes indicateurs que c’est un président qui peut résoudre les problèmes de notre pays et qu’il est bon de lui donner toutes les options que la Constitution lui permettent (…) pour qu’après les écueils qu’il essaie de surmonter laborieusement (Covid, terrorisme à l’Est), qu’il puisse avoir les 2 pieds sur terre pour pouvoir nous mener loin vers l’émergence et le développement », a-t-il expliqué, sur Top Congo FM.

À l’approche des élections de 2023, plusieurs déclarations de certains majors politiques font allégeance à l’actuel président Félix Tshisekedi. Cependant, l’opposition qui n’est du tout pas d’accord avec la nouvelle équipe de la CENI, continue de contester les « manœuvres obscures » entretenues au niveau de cette centrale électorale.

Serge SINDANI

- Publicité -

EN CONTINU