PUBLICITÉ

RDC/Kinshasa: Les élus provinciaux de l’UDPS exigent des sanctions exemplaires contre « la folie légendaire » de Kabund

Les députés provinciaux de l’union pour la démocratie et le
progrès social (UDPS)/ Kinshasa ont également réagi ce mercredi 19 janvier à la tension qui a surgi entre la garde commise à la sécurité du premier vice-président de l’Assemblée nationale, Jean-Marc Kabund et de la garde républicaine (GR), il ya une semaine.

Les élus provinciaux de l’udps estiment qu’après avoir humilié la garde républicaine, JM Kabund a agit dans sa « folie légendaire » sans avoir consulté ni informé, au préalable, le Chef de l’Etat moins encore le parti de qui il détient le mandat, en annonçant sa démission de son poste à l’assemblée nationale à travers son compte twitter.

A ce sens, les représentants de Kinois de l’udps considèrent que le comportement de Kabund est délibérément posé d’une part dans le but de saper l’autorité de Félix Tshisekedi dont il fait preuve « d’aucun respect et d’autre part d’humilier le parti et ses millions de combattants ».

« Ne pouvant rester indifférents face à cette situation chaotique créée par l’honorable Jean-Marc Kabund », ont-ils martelé

Kabund poussé à la porte de sortie

Réitérant leur soutien et loyauté au président de la République, aux institutions et forces armées, ils ont demandé aux députés nationaux de l’udps d’engager la procédure de son remplacement tenant compte de « la démission » annoncée sur twitter.

Par ailleurs, ils ont invité par la même occasion la convention démocratique de leur parti de se réunir sans délai en vue de prendre des sanctions exemplaires et de restaurer la légalité qui serait « durablement » foulée aux pieds par le président intérimaire du parti cher au feu Étienne Tshisekedi.

Il convient de signaler tout de même que, les proches du premier vice-président de l’assemblée nationale ont annoncé dans la journée de ce mercredi que celui-ci a renoncé à sa démission en réponse à sa base.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU