PUBLICITÉ

RDC : Fabrice Puela lance des travaux d’élaboration de stratégie sectorielle des Droits Humains

Le Ministre des Droits Humains, Albert-Fabrice PUELA a lancé, ce mercredi 19 janvier, les travaux d’élaboration de la stratégie sectorielle de son Ministère. Ces travaux ont pour objectif de contribuer à mesure du Gouvernement de la République de se doter d’un document de la politique sectorielle en vue de la migration vers le budget programme conformément à la Loi des Finances Publiques (LOFIP).

C’est pour la première fois depuis son existence que le Ministère des Droits Humains va élaborer une stratégie sectorielle avec l’appui technique du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

Ces assises se tiennent à Kinshasa du 19 au 27 janvier prochain, relative à l’élaboration du plan d’action prioritaire du Ministère des Droits Humains.

Dans son mot de circonstance, Fabrice Puela a laissé entendre que cette stratégie sectorielle à élaborer, durant ces travaux, devra être conforme au guide méthodologique élaboré par le Ministère du Plan avec l’appui du PNUD. Aussi, dit-il, cette stratégie offrira un cadre programmatique énonçant la constitution du Ministère des Droits Humains à la réalisation des objectifs de développement contenus dans le plan national stratégique du développement (PNSD 2019-2023), ainsi que les orientations stratégiques nécessaires en vue de les atteindre.

« Nous devrons nous mobiliser comme un seul homme pour nous approprier ce processus en vue de converger ensemble vers la production du document final », a-t-il appelé.

Et de renchérir : « La phase qui va se tenir à partir de ce jour jusqu’au 27 janvier prochain, relative à l’élaboration du plan d’action prioritaire du Ministère reste une étape décisive concrète d’où seront déclinées sous forme de feuille de route, les actions à prioriser tout en prenant soin de les classer par axes, programmes et sous-programmes ».

D’après la dépêche de la cellule de communication du ministère des Droits Humains, Albert-Fabrice Puela exhorte les participants à produire un travail de qualité afin de satisfaire les attentes de la population et du Chef de l’État.

La même source indique que les résultats de cet atelier sont attendus par le Président de la République, Félix Tshisekedi qui, dans sa vision, place l’homme au centre de toute préoccupation converge également avec la nécessité de garantir aux citoyens, les droits et libertés fondamentaux à travers l’élaboration de cette stratégie sectorielle.

À l’en croire, cette stratégie sectorielle s’inscrit aussi dans le plan national du développement tel qu’annoncé dans le programme du gouvernement de la République qui dépend de ce processus d’élaboration stratégie sectorielle.

Christian Okende

- Publicité -

EN CONTINU