PUBLICITÉ

Goma : Molendo Sakombi lance l’atelier de renforcement des capacités des cadres et agents de l’administration foncière du Nord Kivu et Sud-Kivu

La ville de Goma abrite depuis ce mardi 18 janvier 2022, un séminaire de mise à niveau des capacités ouvert pour les cadres de l’administration foncière des provinces du Nord et Sud-Kivu, sous la houlette du ministre du ministre des affaires foncières, Molendo Sakombi.

L’objectif de cet atelier qui va durer 5 jours à Goma, est de porter les cadres et agents des affaires foncières au diapason des objectifs de modernisation et de productivité pour faire du ministère, un contributeur important à l’assiette fiscale nationale, un garant de la sécurité foncière et un pourvoyeur de paix sociale.

« 2021 a été une année particulièrement féconde grâce à l’adoption et la mise en œuvre de plusieurs réformes indispensables à l’amélioration de la productivité et de la qualité du travail de notre ministère », a rappelé le ministre des affaires foncières lors de son discours d’ouverture.

Molendo Sakombi a indiqué que les instruments ont été validés pour non seulement booster sensiblement les recettes, mais aussi consolider la sécurité foncière et diminuer drastiquement les conflits fonciers en RDC.

« Je pense ici à la bancarisation des transactions foncières et immobilières et à toutes les mesures d’encadrement qui ont permis de remettre en selle la Chambre des Experts Immobiliers, de créer l’Ordre des Géomètres et d’actualiser la Mercuriale foncière conformément aux réalités de notre pays » a-t-il indiqué.

Dans le but de maximiser les recettes, de sécurité foncière et de réduction des conflits, Molendo Sakombi a insisté sur nécessité de veiller sur les taux des droits proportionnels relatifs aux opérations d’inscription, réinscription et radiation hypothécaires, et créer un compte centralisateur exclusivement dédié au flux financier découlant de ces opérations portant sur les hypothèques.

Le ministre des affaires foncières, a aussi rappelé qu’après l’année 2021 qui a été l’année de la formalisation de ces différentes réformes, celle de 2022 s’annonce comme l’année de l’application de ces instruments pour inoculer un sang nouveau à l’administration foncière afin d’en faire un modèle au pays et à l’échelle continentale.

Cette étape requiert, explique-t-il, « de la part de chacun des acteurs, une implication totale pour que ce processus de transformation de l’administration foncière congolaise soit porté à maturation ».

Année de « Tolérance Zero » aux affaires foncières

Lors de son discours d’ouverture, le ministre Molendo Sakombi a aussi annoncé que cette année sera une année de « tolérance zéro ».

« vous apprendrez de nouvelles notions de bonne gouvernance foncière qui vous aideront à améliorer les pratiques administratives, et à les conformer aux textes légaux et règlementaires en vigueur ; mais, plus que tout, vous devez vous transcendez pour devenir des femmes et des hommes différents. Toutes les bonnes résolutions du monde ne sont rien tant que vous qui êtes appelés à les mettre en pratique refusez de vous sublimer, et perpétuez les habitudes décriées qui ont tant nui à l’image de notre administration, provoqué la désolation parmi nos assujettis et perturbé la paix sociale » a-t-il conclu.

En outre, patron des affaires foncières a promis de réprimer sévèrement tous les coupables qui sabotent les efforts visant la restauration de la administration foncière .

« Votre sort est donc entre vos mains, et il adviendra à chacun d’entre vous, ce qu’il aura décidé qu’il lui advienne », a-t-il argué.

Merveilles Kiro

- Publicité -

EN CONTINU