PUBLICITÉ

RDC/Paix en Ituri : « Des premiers contacts avec les groupes armés sont favorables à la main tendue de Félix Tshisekedi » (Task Force)

Dans un point de presse animé le week-end dernier à Bunia, la Task force pour la paix, la réconciliation et la reconstruction de la province de l’Ituri, a annoncé le début des contacts avec les groupes armés constituant ainsi le prélude de négociation avec ces forces négatives, qui sèment la terreur dans le chef de la population.

Pitchou Iribi, chargé de communication de la mission de Task Force, sous supervision de la Présidence de la République, a indiqué que les premiers contacts avec les miliciens sont favorables à la main tendue du Chef de l’État, Félix Tshisekedi, pour pacifier l’Ituri, placée sous état de siège depuis le mois de mai 2021.

« Nous avons commencé les contacts avec les groupes armés, ça avance bien. Nous ne pouvons pas ici livrer le secret de nos préludes de négociation ou de pourparlers avec quelques groupes armés ! Nous attendons le bon moment pour le faire », a-t-il argué devant la presse.

Et d’ajouter : « la tâche est harassante et nécessite la patiente de la population de l’Ituri appelée à offrir sa serviabilité et sa disponibilité à aider la Task force qui mène une bataille pour la paix durable dans cette jeune province ».

À en croire l’ACP, Pitchou Iribi a fait remarquer que les premiers contacts avec tous les groupes armés sont favorables à la démarche de la Task force qui doit davantage peaufiner de stratégies pour dissuader ces groupes armés à saisir la main tendue du Président de la République, Chef de l’État Félix Tshisekedi.

Néanmoins, il a rappelé qu’il n’est pas facile d’entrer en contact avec quelqu’un qui a déjà sa zone de confort à travers de moyens totalement illégaux.

« Pour le moment les messages que nous recevons sont rassurants. Nous attendons le moment venu pour livrer le secret de tout ce premier négociation », a-t-il poursuivi à l’ACP.

Il sied de noter que la Task force pour la paix, la réconciliation et la reconstruction a pour mission principale de sensibiliser les groupes armés afin que ceux-ci rejoignent le processus de P-DDRCS. Elle est composée de vingt-huit (28) membres parmi lesquels les anciens seigneurs de guerre de l’Ituri dont le plus remarquable Thomas Lubanga, des enseignants d’universités et certaines notabilités de l’Ituri. L’objectif fixé par la présidence est notamment de pacifier complètement cette province, en proie aux diverses atrocités.

Serge SINDANI

- Publicité -

EN CONTINU