PUBLICITÉ

Culte en mémoire de LD Kabila : Les congolais appelés à suivre la philosophie de ne jamais trahir le pays

L’évêque Moïse Mazaburu a exhorté le peuple congolais dans son homélie, à privilégier les intérêts de sa Nation, la République démocratique du Congo en lieu et place des intérêts individuels, afin de favoriser le développement de celle-ci et faire regner la paix en son sein, au cours d’un culte d’action de grâce organisé en la Cathédrale du Centenaire, dans la commune de Lingwala, à l’occasion de 21 ans de disparition de l’ancien Président Mzee Laurent Désiré Kabila.

Le prédicateur du jour a soutenu que Dieu a prévu un projet de paix et de bonheur pour le Congo, soulignant que chaque Congolais doit lutter pour mettre le pays à l’abri des tractations internes et externes de nature à empêcher son décollage.

L’approche participative sur la gestion de la chose publique aussi bien par les dirigeants que des gouvernés, va permettre d’après lui la matérialisation de ce plan de Dieu pour le Congo.

Il a déploré le fait que le Congo n’arrive toujours pas à décoller, en dépit du fait de l’énormité des richesses, objet de convoitises à la base de l’insécurité et des guerres incessantes à l’Est de la République.

L’homme de Dieu a fait par ailleurs un constat selon lequel le pays ne cesse d’être gangréné par de nombreuses antivaleurs persistantes du jour au lendemain dont, le détournement des deniers publics, la corruption, les discriminations et discours de haine et autres. Il a, pour ce faire, prôné le changement de mentalité qui, à l’en croire, est susceptible d’apporter des solutions aux problèmes auxquels est confronté la population toute entière.

Servir le Congo c’est changer son avenir

Par ailleurs, la représentante de la famille Laurent Désiré Kabila, Mme Rose, prenant la parole, a remercié les autorités de l’Eglise du Christ au Congo pour l’organisation de cet office religieux ainsi que les différents invités pour leur présence combien significatif pour rendre hommage à Mzée LD Kabila. Elle a rappelé le message testamentaire de cet ancien Président légué au Congolais, à savoir : « Ne jamais trahir le Congo », affirmant qu’il avait des qualités qui doivent inspirer les générations présentes telles que le sens de patriotisme, le nationalisme, l’honnêteté, etc. Elle a conclu son message en invitant l’ensemble des Congolais à aimer leur patrie et à le servir afin de changer son avenir.

Dans le registre des témoignages, le député national René Sébastien Bofaya a laissé entendre que Mzée fut un envoyé de Dieu pour accomplir de façon pédagogique une mission spéciale de libération et de restauration de la RDC.

Pour sa part, Claude Mashala, cadre du parti politique PPRD, a aussi confié que Laurent Désiré Kabila avait enseigné aux Congolais, l’auto-prise en charge et la mise en place d’un système de gouvernance sans financement extérieur.

Plusieurs personnalités politiques administratives et religieuses ont pris part à cette cérémonie parmi lesquels, le Vice premier ministre de l’Environnement, Eve Bazaiba, les parlementaires, les membres du PPRD, ainsi que les membres des familles des héros nationaux dont la l’ancienne première dame Olive Lembe Kabila.

POLITICO.CD & ACP

- Publicité -

EN CONTINU