PUBLICITÉ

RDC : L’association Twibunge accuse Guylain Nyembo de vouloir manipuler la jeunesse Hemba pour des intérêts personnels

Dans un communiqué de presse parvenu ce samedi 15 janvier 2022 à POLITICO.CD, la jeunesse Hemba de l’association socioculturelle Twibunge a accusé le Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat, Guylain Nyembo, de « vouloir manipuler les jeunes Hemba » pour des intérêts qu’ils jugent « personnels ».

« Nous, Jeunes Hemba membres effectifs de la grande communauté Twibunge, association socioculturelle réunissant tous les Bahemba, avons suivi avec indignation une déclaration faite à travers les réseaux sociaux par un comité de la ville de Kinshasa hors mandat pour prendre position dans une affaire administrative ne relevant pas des objectifs poursuivis par notre association », peut-on lire de cette déclaration de l’association Twibunge.

Il s’agit là, selon cette jeunesse Hemba, d’une malheureuse manipulation des jeunes de leur communauté appelée à demeurer soudée quelles que soient les circonstances.

« Nous profitons de cette occasion pour informer l’opinion nationale et internationale que la jeunesse Hemba ne peut jamais s’ingérer dans la gestion des affaires courantes de l’État ni dans celles qui relèvent des dossiers administratifs de la Présidence de la République pour défendre qui que ce soit ou encore s’immiscer entre le Directeur de Cabinet du Chef de l’État Guylain Nyembo Mbwiza et le Ministre des finances Nicolas KAZADI au nom de l’appartenance de l’un des acteurs à notre tribu », précisent-ils.

Et de renchérir : « Le Dossier relatif à la joint-venture Tenke Fungurume Mining (TFM), précisément les redevances dues à la partie Gécamines SA sur les réserves supplémentaires de cuivre ne peut être traité au niveau de la Communauté Hemba ».

Ainsi donc, explique l’association Twibunge, nous souhaitons que les affaires relevant du Gouvernement soient traités dans le seul de l’exécutif national sans interférence extérieure et que par ailleurs, lit-on, celles relevant de la Présidence de la République doivent rester dans le cadre de ce cabinet et non se retrouver sur la table de la jeunesse Hemba pour un motif quelconque. « Nous constatons également avec regret que l’immixtion cacophonique et intempestive des communautés socioculturelles dans les affaires relevant de la compétence des services publics de l’État est non seulement dangereuse pour l’harmonie indispensable au bon fonctionnement de l’État mais aussi suicidaire quant à la cohésion nationale recherchée par tous », relèvent-ils.

« La déclaration faite pour soutenir le directeur de cabinet Guylain Nyembo s’attaque aux membres de l’UDPS alors que nous en tant que communauté apolitique, nous ne pouvons pas stigmatiser les membres d’un quelconque parti politique car certains parmi nous faisons partie de l’UDPS et ont accepté ainsi de soutenir le combat de feu Dr Étienne Tshisekedi Wa Mulumba dont la mémoire doit être honorée de tous », font-ils savoir.

Par ailleurs, cette association socioculturelle souhaite que le ministre des Finances Nicolas Kazadi « visiblement visé » par ladite déclaration faite par « cette jeunesse Hemba de bien vouloir ne pas tenir rigueur aux Bahembas qui sont un peuple de paix et qui ne se sentent pas engagés par cette déclaration politique tendancieuse ».

Pour finir, ces derniers ont spécifié que Guylain Nyembo et Nicolas Kazadi ne sont pas au service de leurs communautés respectives mais celui de la République. Ainsi, l’association Twibunge appelle à cette occasion le peuple congolais à soutenir le Président de la République, Félix Tshisekedi, ainsi que les institutions de la République dans leurs efforts, disent-ils, de garantir la cohésion nationale, gage du développement du pays.

Junior Ngandu

- Publicité -

EN CONTINU