l'info en continu

CENI : Denis Kadima annonce la tenue des travaux sur la planification stratégique des activités électorales

- Publicité-

Le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a, au cours de la présentation de son équipe au grand complet ce jeudi 13 janvier 2022, annoncé l’organisation d’une autre activité, après le séminaire d’imprégnation, sur la planification stratégique.

Devant son équipe au grand complet dans la salle Abbé Appolinaire Malu Malu après la prestation de serment de Didi Manara, Âgée Matembo et Jean Ilongo Tokole devant les juges de la Cour Constitutionnelle, Dénis Kadima les a appelé de se mettre, désormais, au travail et, en même temps, a fait savoir qu’ils ont entrepris des contacts directs avec les autorités gouvernementales à l’occurrence le Premier Ministre et un certain nombre de ministères qui, du reste, ont été réceptifs et attendent leurs réactions.

- Publicité-

« Nous sommes maintenant au grand complet et devront désormais nous mettre au travail. Nous avons déjà posé les jalons pour avancer dans nos travaux. Nous avons eu un séminaire d’imprégnation durant lequel beaucoup de choses ont été réalisées notamment la feuille de route. Dès la semaine prochaine, nous allons organiser une autre activité sur la planification stratégique. Les fondamentaux se mettent en place, ce qui nous restait, c’était justement ce complément et il y a aussi un problème de ressources. Nous avons entrepris des contacts avec les autorités gouvernementales, le Premier Ministre et un certain nombre de ministères, ils ont été réceptifs et attendons leurs réactions », a-t-il indiqué.

À cet effet, il a rappelé que la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) est une institution qui vit de la dotation gouvernementale. Sur ce, Denis Kadima espère que le Premier Ministre et cie vont réagir assez vite pour permettre à la CENI de réaliser une série d’activités à savoir : Les élections de gouverneurs et vice-gouverneurs, L’inscription des électeurs pour avancer dans le processus électoral ainsi que d’autres actions devant permettre à la CENI d’organiser les élections dans le délai constitutionnel.

« Nous avons fait notre part, plus de raison de tergiverser. Nous devrons nous mettre au travail », a déclaré Denis Kadima avant de lâcher que l’heure est arrivée à chaque partie prenante de jouer son rôle.

La dernière activité des membres de la CENI est celle du séminaire d’imprégnation organisé par Denis Kadima à l’intention de ses membres en vue d’appréhender les enjeux du processus électoral et d’apporter de grandes orientations pour la gestion de l’institution et l’organisation des prochaines échéances électorales.

Ce séminaire avait permis aux membres de la CENI d’obtenir des résultats palpables tels qu’une feuille de route ; des orientations en rapport au plan stratégique que la CENI va développer dans l’avenir ; d’un budget des opérations futures ; d’un plan logistique des opérations ; d’un canevas des réformes du cadre légal ; d’une stratégie de sensibilisation ; et d’une stratégie de communication publique.

Christian Okende

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU