l'info en continu

EPST : « Si les prévisions budgétaires sont exécutées à 100% en 2022, l’enseignant touchera 800.000 FC » (Tony Mwaba)

- Publicité-

Le gouvernement de la RDC tient à l’amélioration de condition de vie de l’enseignement congolais, qui devrait notamment passer par l’amélioration de son enveloppe salariale.

Dans cette perspective, le ministre de l’enseignement primaire secondaire et technique (EPST), Tony Mwaba a annoncé mercredi 12 janvier, l’augmentation de salaire des enseignants qui devrait passer de 370.000 FC à 800.000 FC soit environ 400 dollars américains.

- Publicité-

« Cette année nous allons passer aux deuxième et troisième palier qui sont déjà inscrits dans le budget exercice 2022. S’il faut considérer la situation actuelle, en tenant compte des augmentations y correspondant, l’enseignant aura 800.000 francs congolais si et seulement si les prévisions budgétaires sont exécutées à 100% en 2022 », a fait savoir Tony Mwaba.

Abordant la question liée au paiement de la prime dite de la « gratuité » promise par le gouvernement depuis le mois de décembre 2021, le ministre de l’ESPT a affirmé que l’argent aligné quant à ce, est déjà à la banque centrale. Il explique cependant que ce retard est dû au fait que cette prime n’était pas budgétisée.

« La prime de la gratuité (30.000 fc au minimum) est déjà à la Banque centrale. La ventilation est déjà effectuée par les services de SECOPE pour que cet argent parvienne aux banques payeuses de manière à ce que les enseignants reçoivent cette prime, du moins pour le mois de décembre. Cette prime n’était pas budgétisée, raison pour laquelle elle a connu du retard. Nous étions déjà à la fin d’un trimestre. Généralement les prévisions salariales sont trimestrielles. Le gouvernement a dû trouver un moyen, une ligne spécifique pour répondre à l’engagement pris avec les enseignants à Mbuela », a renchéri Tony Mwaba.

Dans un autre chapitre, le ministre de l’éducation nationale a rassuré que la prise en charge des nouvelles unités (NU) est déjà assurée dans le budget 2022. Celles-ci seront payés après leur identification.

A cet effet, les missionnaires sont déjà éparpillés dans les 58 provinces éducationnelles pour identifier les réelles nouvelles unités qui prestent effectivement afin qu’elles soient payées.

Carmel NDEO

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU