l'info en continu

COVID-19 : Le relâchement des mesures barrières et le refus de se vacciner peuvent coûter cher à la population (Dr Muyembe)

- Publicité-

Le coordonnateur de l’équipe de riposte contre la Covid-19 en RDC, Dr Jean-Jacques Muyembe, estime que le relâchement en ce qui concerne la vaccination et les mesures barrières « peut vraiment nous coûter cher ». C’était au cours d’un point de presse tenu ce mercredi 12 janvier 2022 à l’Institut national de recherche biomédicale (INRB) à Kinshasa.

« Nous pensons que cela va être un exercice très important pour nous, pour continuer à observer les gestes barrières et à continuer également la vaccination. Un relâchement dans ces deux domaines, peut vraiment nous coûter cher. Et nous ne savons pas si à la fin de ce variant Omicron il y aura un autre variant qui va apparaître ou bien simplement, nous resterons dans les cas, un cas ici, un cas là-bas, qui va donc apparaître dans la suite », a-t-il déclaré.

- Publicité-

Docteur Muyembe renseigne également que le variant Delta a cédé la place au variant Omicron et devient le variant dominant à présent en République démocratique du Congo.

Le coordonnateur de l’équipe de riposte contre la Covid-19 révèle que c’est pour une première fois qu’une épidémie progresse presque de façon simultanée entre Kinshasa et les provinces, ce qui n’était pas le cas lors de la première vague.

Il invite la population à continuer d’observer les gestes barrières en portant correctement le masque mais également à se faire vacciner.

Jean-Jacques Muyembe pense que la population doit rompre avec les hésitations puisque parmi tous ceux qui sont vaccinés, selon lui, personne n’est mort. Il indique, en outre, que ceux qui hésitent encore peuvent contracter la maladie et mourir alors qu’il y a une opportunité de se protéger.

Par ailleurs, Dr Jean-Jacques Muyembe souligne que dans les prochains jours la Covid-19 sera un problème des enfants, des écoliers, des étudiants. Sur ce, selon lui, il faut prendre le devant et donner l’information qu’il faut pour que la protection des enfants et des étudiants soit rassurée.

Pour conclure, le chef de l’équipe de riposte contre la Covid-19 en RDC a fait savoir que la procédure pour octroyer les primes de prestataires du côté du gouvernement tarde énormément. Il demande aux prestataires d’avoir toujours la patience et assure que le gouvernement décaissera certainement cette somme.

Christian Malele

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU