l'info en continu

Ituri : Après le démarrage officiel des activités du P-DDRCS, la population appelée à soutenir la reddition des miliciens

- Publicité-

Le vice-ministre des Affaires étrangères Samy Adubang’o Awotho a lancé officiellement vendredi 07 janvier dernier à Bunia, le programme de désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation (P-DDRCS), au terme d’un atelier de réflexion stratégique sur ledit programme organisé dans la grande salle du centre d’accueil Victoria.

Au cours de cette cérémonie à laquelle ont pris part le gouverneur militaire, le Lieutenant-Général Johnny Luboya N’kashama ainsi que le vice-gouverneur le commissaire divisionnaire Benjamin Alonga Bony, le coordonnateur national de P-DDRCS Emmanuel Tommy Tambwe et plusieurs autres personnalités, le vice-ministre a, au nom du Chef de l’Etat et an sa qualité de membre du comité de pilotage, appelé les habitants de l’Ituri, toutes les communautés confondues, à soutenir ce projet qui vise le retour de la paix dans cette province sous état de siège.

- Publicité-

« Tous les efforts qui vont dans le sens de consolider la paix en Ituri sont à encourager. Nous devons bannir les propos tendant à diviser les filles et fils de l’Ituri. L’heure a sonné pour que nous bâtissions la paix, cette paix durable qui ne viendra pas d’ailleurs mais de nous mêmes fils et filles de l’Ituri », a-t-il dit.

Pour le vice-ministre des Affaires étrangères Samy Adubang’o Awotho, la mise en œuvre de ce programme traduit la détermination du Président de la République à pacifier la province de l’Ituri en proie à l’activisme de forces négatives.

Tout en manifestant son soutien à ce programme qui, selon lui, vient en appui à l’état de siège et autres initiatives de paix, il a rappelé que le Chef de l’Etat l’a mis en place, après avoir pris la décision constitutionnelle de décréter l’état de siège en Ituri et au Nord-Kivu.

« Ce vaste programme mérite une forte implication de la communauté Iturienne en particulier », a-t-il insisté, indiquant que la grave et douloureuse crise que traverse la province de l’Ituri depuis quelques années a causé la mort non seulement de milliers de nos frères mais aussi de personnels des Nations Unies, les travailleurs humanitaires et aussi nos éléments des forces armées de la République Démocratique du Congo.

Il a, à cet effet, appelé la mission onusienne à apporter un appui sincère pour un retour effectif de la paix dans cette jeune province, avant d’inviter les différentes couches sociales notamment les jeunes, à accompagner sans relâche ce programme qui est en même de placer l’Ituri sur la voie de la paix durable, socle du développement.

Travailler en synergie dans « la franchise et sincérité »

Pour sa part, le gouverneur militaire le Lieutenant général Johnny Luboya N’kashama a invité toutes les parties prenantes à travailler en synergie dans « la franchise et sincérité » pour la réussite de ce programme qui a pour objectif de contribuer à la restauration de la paix dans cette province.

Les jeunes se sont dits, de leur côté, disposés à soutenir ce programme qui va les occuper utilement à travers différents projets qui seront exécutés pour le développement.

Ils ont ainsi émis le voeu de voir la jeunesse être utilisée par le gouvernement comme des acteurs de paix afin de faciliter le retour des déplacés dans leurs villages respectifs et de participer à la réhabilitation ou construction des infrastructures de base, la réhabilitation des infrastructures routières, la relance de l’économie.

Dominique Malala & ACP

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU