l'info en continu

ESU : 65 ans de l’UCC, plusieurs activités prévues pour célébrer le jubilé de palissandre

- Publicité-

L’université catholique du Congo (UCC) est actuellement au cœur de l’innovation. Ce vendredi 7 janvier 2022 dans un point de presse, l’Abbé Recteur Léonard Santedi a, à l’occasion du 65 ème anniversaire de l’UCC, dit jubilé de palissandre, fait savoir que l’heure est maintenant à l’innovation à cette Alma mater avec sa devise « Lumen super flumen », c’est-à-dire la lumière sur le fleuve qui a gardé comme leitmotiv « formation de qualité-compétence et innovation », avec comme défi permanent, la formation de l’élite congolaise au service de la Nation, de l’Église et de la Société.

Sur ce, a-t-il souligné, cet alma mater cherche en priorité de privilégier l’excellence dans toutes ses prestations, au service de l’Eglise et de la Société. Face aux faibles ressources humaines produites par les universités, l’UCC voudrait offrir à ce grand pays une qualité d’enseignements, des recherches et des services à la hauteur des attentes de la population et des standards internationaux.

- Publicité-

D’après l’Abbé Recteur Léonard Santedi, cette année 2022, avec le plan stratégique « Lumen 2022 », l’UCC devrait être à même de constituer une référence d’excellence en matière de formation et des recherches, tout en impulsant des transformations et innovations positives pour la croissance de l’Eglise et le développement de la Société. Cette démarche, dit-il, implique pour l’UCC de travailler à ses propres transformations, à être plus innovante, inventive et créative.

En matière d’innovation, l’Abbé recteur a indiqué que son institution universitaire compte bien-entendu sur ses efforts endogènes, mais surtout sur les divers partenariats disponibles localement et au niveau international. Dans cette même ligne droite de l’innovation, l’Abbé recteur a signifié que l’UCC ouvre encore plus large ses portes pour fructifier tous les patrimoines d’accords déjà conclus avec les entreprises locales et avec d’autres qui sont prêtes à créer et conforter avec elle de nouveaux projets au service des sociétés du pays.

« L’innovation à l’UCC n’est pas une option. Elle est une obligation. Plus qu’un état de fait, elle est un état d’esprit. À l’heure où l’on assiste à un mouvement de refondation de l’Université congolaise à la suite des états généraux de l’ESU et comme le dit le Ministre de l’ESU. La nouvelle Université congolaise doit surtout créer, inventer, innover dans tous les domaines de la vie et proposer des solutions idoines aux enjeux globaux, l’UCC se veut un centre de rayonnement de grandes innovations de la pensée, des paradigmes mobilisateurs pour la construction, l’émergence et le développement durable de la RDC. L’UCC veut également mettre en exergue le primat de l’éthique pour former des femmes et des hommes épris des valeurs morales et spirituelles qui élèvent la Nation », a fait savoir l’abbé Léonard Santedi, Recteur de l’UCC.

65 ans de l’UCC dit Jubilé de palissandre

Pour son jubilé de palissandre, l’UCC lance ce vendredi 7 janvier par le Recteur Professeur Abbé Léonard Santedi, des activités classées sous plusieurs axes qui se dérouleront sur une période allant de janvier à juillet 2022.

Trois axes vont définir cette célébration de 65 ans d’anniversaire de l’université catholique du Congo. Il s’agit notamment l’axe scientifique ; l’axe culturel ; et l’axe mémorial.

Concernant l’axe scientifique, d’après l’abbé Léonard Santedi, va porter sur l’organisation d’un colloque international pour réfléchir sur l’apport des universités dans la construction de la paix en RDC et ailleurs. Le thème central de cette rencontre scientifique dont les assises sont prévues du 26 au 29 avril, s’intitule : « Éducation et construction de la paix dans le monde d’aujourd’hui. Défis et perspectives ».

Ce colloque va s’articuler autour de quatre grands angles à savoir :

  • Religion, culture, science et innovation ;
  • Juridico-politique ou géopolitique ;
  • Socio-économique et financier ;
  • Géostratégique, défense et communication.

Axe culturel mettra en avant les activités culturelles. l’UCC prévoit organiser quatre différentes formes d’activités. Deux événements sportifs, un spectacle de théâtre classique, un concert classique et moderne et des activités de culture générale.

Sur axe mémorial, l’UCC entend poser des gestes qui marqueront l’avenir de l’institution. Cet axe a deux parties. Selon les explications du Recteur Professeur Abbé Léonard Santedi, il y a la partie matérielle et la partie immatérielle.

Pour la partie matérielle, l’UCC va ériger une stèle qui restera une référence de l’Université: avec ses Alumni, rendre mémorial la grosse pierre de trouvant à l’entrée du site de l’UCC Limete surnommée « Libanga ya mpiaka » par les étudiants ; décorer le personnel et les fidèles partenaires de l’Université ; primer le meilleur étudiant de toutes les facultés.

Sur la petite immatérielle, l’UCC pense conférer le grade de Docteur Honoris Causa à des personnalités ayant marqué la nation et au-delà dans le domaine de l’éducation de qualité et dans celui de la recherche de la paix.

Il sied de noter que l’UCC mettra à la disposition des médias un calendrier d’activité pour pouvoir suivre de près les évènements.

Christian Okende

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU