l'info en continu

ESU : La grève à l’UPN inquiète le ministre Muhindo Nzangi

- Publicité-

Le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Muhindo Nzangi Butondo, a reçu jeudi dans son cabinet, une délégation de l’Association de cadres scientifiques de l’Université pédagogique nationale (ACS-UPN) conduite par son président, Joseph Lukadi, venue lui présenter la situation relative à la grève déclenchée depuis mercredi par les assistants et chefs des travaux de cet établissement public.

« Le ministre nous a reçu en bon père de famille, il s’est montré attentif à nos doléances et nous espérons qu’une solution sera aussitôt trouvée à nos revendications », a indiqué le chef de travaux Joseph Lukadi.

- Publicité-

L’ACS-UPN a, à cette occasion remis un mémo au ministre de tutelle, dans lequel les assistants et chefs de travaux réclament l’amélioration des conditions sociales et l’application de nouveau barème de prime de base alloué aux cadres et agents des services centraux de l’ESU.

Ils demandent aussi la création d’une bourse locale en faveur du personnel scientifique du secteur public de l’ESU, la correction des grades, le recensement de nouvelles unités et le soutien du gouvernement à la recherche postuniversitaire pour le troisième cycle et la thèse de doctorat.

« L’ACS-UPN constate avec tristesse l’abandon et l’indifférence totale dont le personnel scientifique fait l’objet de la part du gouvernement congolais », peut-on lire dans ce mémo des grévistes qui comptent poursuivre l’arrêt de travail pour une durée de 22 jours, au cas où les autorités compétentes n’auraient pas fourni une réponse favorable à leurs requêtes

Selon le président de l’Association de cadres scientifiques de cette université (ACS-UPN), Joseph Lukadi, le ministre de l’ESU a instruit les grévistes de mettre sur pied une commission chargée de faire un travail de fond sur leurs revendications, laquelle commission devra aussi travailler de concert avec les experts de l’ESU.

Muhindo Nzangi leur a demandé aussi d’arrêter ce mouvement de protestation en attendant une solution concertée à leurs revendications.

Le président de l’ACS-UPN, Joseph Lukadi s’est dit ouvert à toutes discutions avec l’autorité de tutelle afin de favoriser la paix sociale à l’UPN et la formation des étudiants futurs cadres du pays.

Dominique Malala & ACP

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU