l'info en continu

Bilan état de siège en Ituri : Johnny Luboya reconnaît n’avoir pas tout fait mais promet de faire beaucoup

- Publicité-

Huit mois déjà depuis l’instauration de l’état de siège dans la province de l’Ituri, le gouverneur militaire, le Lt général Johnny Luboya N’kashama, estime qu’ils ne peuvent dire qu’ils ont tout fait plutôt qu’ils veulent faire beaucoup avec le peu qu’ils ont. C’était au cours d’un point de presse tenu le vendredi 31 décembre 2021 dans le jardin du gouvernorat de province à Bunia.

« Nous ne pouvons pas dire que nous avons tout fait, mais nous disons qu’avec le peu que nous avons réalisé, nous voulons faire beaucoup avec le peu que nous avons », a-t-il déclaré.

- Publicité-

Le chef de l’exécutif provincial a fait le bilan de ses différentes réalisations en ce qui concerne la sécurité, les infrastructures et le social depuis son installation le 10 mai 2021, soit 8 mois après l’instauration de l’état de siège en Ituri.

C’était en présence de membres du comité provincial de sécurité, du cabinet du gouverneur et d’une quarantaine de journalistes.

Selon l’autorité provinciale, les premières actions de son administration sont entre autres la sécurisation de la ville de Bunia, la réouverture de la RN4 et la RN27, la récupération de grands bastions de groupes armés notamment Kobu, Bambu, dans le territoire de Djugu. Il ajoute que les localités de Tchabi et Boga, dans le territoire d’Irumu, ont notamment recouvert aujourd’hui la paix.

Il a révélé que la deuxième phase des opérations était basée sur la poursuite de l’ennemi dans son retranchement de Mungwalu, en passant par Bambu, Kobu, Nyangaray, jusque dans d’autres localités avoisinantes récupérées par les forces armées.

D’après le gouverneur de l’Ituri, les éléments des FARDC et les casques bleus de la Monusco ont facilité l’escorte des convois de véhicules et camions entre Komanda-Luna.

Les FARDC et les casques bleus de la Monusco, a-t-il expliqué, se sont engagés dans les travaux de suppressions de bourbiers avec comme objectif de mettre fin aux embuscades sur le même tronçon par les bandits armés.

Johnny Luboya s’est dit satisfait du niveau de réalisation des travaux de réhabilitation de la RN27 Bunia-Mahagi, Bunia-Kasenyi, Makeke-Mambasa, Travaux exécutés par des entreprises privées grâce au financement du gouvernement provincial.

Il a, en outre, énuméré les différents travaux financés par son gouvernement notamment la réhabilitation du bureau administratif du territoire d’Irumu, vandalisé par les forces négatives, des travaux de modernisation du gouvernorat de province, de l’hôpital général de référence de Bunia où il sera construit une clinique VIP et la réhabilitation de l’hôpital général de Boga.

Christian Malele

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU