l'info en continu

RDC/Clôture session de septembre APK : Godé Mpoyi dit observer le désespoir de la population kinoise

- Publicité-

Le Président de l’Assemblée Provinciale de Kinshasa (APK), Godet Mpoyi Kadima, a noté lors de la clôture de la session budgétaire de septembre, ce mercredi 29 décembre, le désespoir de la population car l’essentiel de son quotidien n’a pas été pris en compte.

Partant de l’échec sur la fixation du prix de transport dans la ville de Kinshasa, Godé Mpoyi a appelé les membres du gouvernement provincial à se réveiller afin de résoudre les différents problèmes des Kinoises et Kinois.

- Publicité-

« […] Aujourd’hui on observe un désespoir existentiel de la part de la population kinoise dû, en grande partie, au fait que ses besoins essentiels ne sont pas pris en compte. Nous en voulons pour preuve la fixation fantaisiste du tarif de transport par les tenanciers des taxis bus.
C’est pourquoi, le Gouverneur de la Ville de Kinshasa et les membres de son Gouvernement présents dans cet hémicycle qui me suivent à cet instant solennel, ne doivent pas dormir sur leurs lauriers », a-t-il déclaré.

Se basant sur la difficulté financière dont fait face l’exécutif provincial, Godé Mpoyi estime qu’avec le peu de moyens dont dispose l’hôtel de ville, le problème lié au transport peut être résolu.

« Il est certes vrai que nous ne pouvons rivaliser avec la largesse de grandes économies, mais dans le contexte kinois, nous pouvons capitaliser ce que nous disposons, pour offrir à notre population des moyens de transport décents, une ville assainie et sécurisée avec une économie prospère et un suivi dans la fixation des prix, cela est possible.
C’est ici l’occasion de regarder, avec réflexion, les problèmes qui se posent à la Ville de Kinshasa. Il ne fait l’ombre d’aucun doute, que nous vivons un libéralisme anarchique, conséquence du laxisme de la part de ceux qui détiennent l’autorité. Sans toutefois réclamer un interventionnisme irréfléchi », a-t-il estimé.

D’après le président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, « le moment est venu pour le lancement de grandes campagnes de mobilisation des ressources essentiellement axées sur l’impôt foncier et l’impôt sur le revenu locatif ».

Ainsi, sur la base de convergence d’intérêts et de pragmatisme politique, Godé Mpoyi estime que le Gouvernement provincial et ce par ses services, pourra contribuer à l’élargissement de l’assiette fiscale.

Bernard Mpoyi

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU