l'info en continu

RDC : Serge Kadima contre « des insinuations tendancieuses et abusives tout autant dangereuses et toxiques » au FCC

- Publicité-

L’Opérateur politique Serge Kadima Luabeya, appelle les acteurs de sa plateforme le Front Commun pour le Congo (FCC), à « se réserver des insinuations tendancieuses et abusives tout autant dangereuses et toxiques ». Il l’a dit dans un message adressé à ses camarades dont une copie est parvenue à POLITICO.CD.

Originaire du Kasaï, même région que le Chef de l’état Félix Tshisekedi, Serge Kadima dit assumer ses choix politiques. « En effet, chacun de nous est originaire d’une province, voir d’une tribu ou d’un clan sans l’avoir voulu », fait-il observer avant de préciser « mais, au-delà de ces données naturelles, nous sommes tous membres de cette famille politique (FCC/PPRD), parce que nous avons opéré un choix, un choix judicieux et responsable! Et en ce qui me concerne, je suis du Kasaï et j’en suis fier en tout état de cause. »

- Publicité-

Alors que certains cadres du FCC originaires de l’espace Kasaï dont le Sénateur Evariste Bishab et Adolphe Lumanu mobilisent pour l’accueil du Président Félix Tshisekedi dans cette région, Serge Kadima considère que c’est un « phénomène que l’on peut observer dans toutes les provinces.»

« Toutefois, il nous est plutôt recommandé de nous atteler à consolider l’essentiel de nos acquis pour un avenir meilleur afin de corriger les erreurs collectives du passé », a conseillé ce cacique du FCC.

Ce cadre de la famille politique du Président honoraire Joseph Kabila, avoue qu ‘il est « certes vrai que pour plusieurs raisons, les camarades de circonstance vont nous quitter à l’instar des certains disciples de Jésus qui l’avaient trahi, mais comme nous le savons tous, cela n’a pas perturbé d’un iota la mission salvatrice du Christ. »

Serge Kadima a affirmé qu’il ne sert à rien en ce moment pour les membres du FCC, de se laisser distraire ni attirer par le miroir aux alouettes.

« Pour ma part, et en mon cor défendant, c’est une question de dignité, car pour un homme politique c’est la conviction, la loyauté et la constance qui comptent », a conclu Serge Kadima Luabeya.

Junior Ngandu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU