l'info en continu

RDC: Les poissons Chinchards de la Namibie sont déjà disponibles à Kinshasa, 1kg à 2000FC

- Publicité-

L’applicabilité du juste prix des poissons chinchards en provenance de la Namibie est désormais une réalité sur les marchés de Kinshasa et dans de différentes chambres froides éparpillées à travers la capitale, apprend POLITICO.CD de l’Agence Congolaise de Presse (ACP).

Selon l’ACP, cette applicabilité du juste prix est attestée par les consommateurs qui ont accouru vite pour se ravitailler en ces produits au juste prix fixé par le Gouvernement.

- Publicité-

D’après le Ministre de l’Économie nationale, Jean-Marie Kalumba, la vente des Chinchards tombe à point nommé étant donné que plus d’un congolais attendait avec impatience l’effectivité de l’écoulement de ces produits surgelés sur le marché afin de s’en procurer à moindre coût.

À cet effet, il indique, à travers un communiqué exploité par l’ACP, que le Gouvernement a mis les bouchés double pour l’effectivité de cette action jugée salvatrice dans l’intérêt général de la collectivité.

D’après ce communiqué du ministère de l’économie nationale, la tarification de ces poissons chinchards de Namibie se présente de la façon suivante :

  • Un carton de 16 M Broken de 30kgs est passé de 94.000 FC à 64.000 FC, soit une épargne de 30.000 FC ;
  • Un carton de 30kg de 16+, de poissons passe de 124.000FC à 94.000FC tandis que celui 18+ du même poids de négocie à 102.000FC en lieu et place de 132.000FC, soit une réduction de 30.000FC ;

-Un carton de 30Kg de 20+ qui se vendait à 156.000FC est acheté désormais à 126.000FC et celui de 25+ pour le même poids passe de 180.000FC à 150.000FC, soit une réduction de 30.000FC ;

-Un carton de 25M passe de 178.000FC à 1480.000FC tandis que 25M Broken acheté auparavant à 80.000 est d’ores et déjà disponible à 50.000FC.

Ce prix juste, apprend-t-on de la même source, va indubitablement avoir un impact positif sur le panier de la ménagère d’autant plus qu’un Kg de chinchards qui se vendait à plus de 6.000FC se négocie à seulement 2000FC.

Cette révision à la baisse, renseigne l’ACP, est la résultante des efforts du gouvernement de la République à travers le Ministère de l’Économie nationale pour faire du juste prix une réalité sur le marché congolais.

Christian Okende & ACP

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU