l'info en continu

Nord-Kivu : Le maire de Goma interdit l’organisation des veillées de prière de la Saint Sylvestre

- Publicité-

Les autorités militaires de la province du Nord-Kivu durcissent des restrictions à l’approche de la fête de Saint Sylvestre.

Après avoir ramené le couvre-feu à 19 heures, le maire de la ville de Goma, le commissaire supérieur principal Kabeya Makossa François a interdit pour des raisons strictement sécuritaires, l’organisation des activités des veillées de prière sur toute l’étendue de la ville dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier 2022.

- Publicité-

« Le maire de Goma, le commissaire supérieur principal Kabeya Makossa François, porte à la connaissance de tous les responsables des confessions religieuses, toutes tendances confondues, qu’aucune activité de veillée de prière de quelque nature que ce soit , n’est autorisée sur toute l’étendue de la ville de Goma dans la nuit du 31 décembre 2021 au 1er janvier 2022 et ce, pour des raisons d’ordre sécurité », a écrit le commissaire supérieur principal Kabeya Makossa François.

Le maire de Goma a prévenu que « quiconque osera fouler au pied cette disposition se heurtera à la rigueur de la loi ».

Le renforcement des mesures sécuritaires dans cette province intervient après l’attentat suicide du 25 décembre qui a fait au moins 8 morts et des dizaines des blessés à Beni.

En plus du couvre-feu, le gouverneur du Nord-Kivu, Constant Ndima a annoncé au cours d’un briefing avec le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya sur l’attentat à Beni, le renforcement d’autres mesures sécuritaires dont la constitution des unités des FARDC et de la police dans les villes et agglomérations, la constitution des check points, des bouclages, l’organisation des patrouilles motorisés et autres.

Carmel NDEO

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU