l'info en continu

RDC : Le Gouvernement adopte le Rapport sur l’état des lieux de la mise en œuvre de la gratuité de l’enseignement primaire en RDC

- Publicité-

Le conseil des ministres a adopté vendredi 24 décembre, après débat et délibération, le rapport sur l’état des lieux de la mise en œuvre de la gratuité de l’enseignement primaire en République Démocratique du Congo.

D’après le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, c’est la Vice-Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, Aminata Namasia a présenté ce Rapport.

- Publicité-

À propos de la paie des enseignants se trouvant dans les territoires à accès difficile, quelques difficultés relatives notamment au non-respect des sites de paie proposés par le SECOPE et à l’organisation d’une paie bimensuelle ou trimestrielle par certaines banques ont été présentées, précise-t-il.

Pour y faire face, la ministre Aminata Namasia a proposé l’organisation d’une séance de travail avec le Comité de Suivi de la paie des Agents et Fonctionnaires de l’Etat afin d’examiner ensemble les propositions envisagées.

Parmi ces propositions, la principale consiste en une implication des Gestionnaires d’écoles dans l’acheminement des fonds auprès des établissements scolaires pour garantir une paie de proximité pour un enseignement de qualité.

Quant à l’activation du Décret du Fonds de Promotion de l’Éducation et
de la Formation (FPEF), la Vice-Ministre de l’Enseignement Primaire,
Secondaire et Technique a suggéré au Premier Ministre d’envisager une séance
de travail avec les Ministres concernés pour des solutions appropriées.

Au sujet de la gestion des écoles d’application par rapport à la mise en œuvre de la gratuité, il a été rappelé la nécessité pour tous les élèves fréquentant les écoles maternelles et primaires d’application du pays de bénéficier, eux aussi, de cette gratuité.

D’où, la suggestion portant sur un mécanisme à convenir entre le Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, d’une part, et le Ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, d’autre part.

En ce qui concerne le paiement des intervenants du Test National de Fin d’Études Primaires (TENAFEP), la Vice-Ministre de l’Enseignement
Primaire, Secondaire et Technique a demandé au Gouvernement de donner effet au Rapport de la Commission spéciale qui a été chargée d’examiner les modalités
de paiements desdites primes. Car, l’Etat devrait honorer ses engagements pris en rapport avec le cahier de charges du Banc Syndical.

Enfin, l’opérationnalisation de la Caisse de Retraite des Enseignements de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (CRE-EPST)
demeure une nécessité impérieuse pour le Gouvernement.

À ce propos, la Vice-Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique a recommandé au Gouvernement de consentir des efforts pour honorer son engagement pris dans le Protocole d’accord signé avec les syndicats.

Dominique Malala

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU