l'info en continu

RDC : Mboso invite le gouvernement à mettre les moyens à la disposition de la CENI pour la tenue des élections

- Publicité-

Le Président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso N’kodia, a clôturé, ce vendredi 24 décembre, la session ordinaire de septembre 2021 et laisse au Gouvernement, habilité, de prendre, par voie d’ordonnances-lois jusqu’au 14 mars 2022 et pour des matières strictement limitées, des mesures qui sont normalement du domaine de la loi.

Parmi ces matières, il y a entre autres, l’autorisation de prorogation de l’état de siège et de la ratification d’un accord de protection des investissements, de trois accords de financement ou de crédit et de deux accords commerciaux bilatéraux.

- Publicité-

Dans son discours, le speaker de l’Assemblée nationale a fait savoir que la session ordinaire de septembre était ouverte dans un contexte politique, sécuritaire et social particulier.

Au plan politique, il s’est appesanti sur le processus électoral et l’entérinement de nouveaux membres de la CENI qui ont été les principaux sujets au centre de l’actualité politique. Dans le cadre des préparatifs dudit processus, il a rappelé que la Chambre Basse du Parlement avait examiné et approuvé le rapport général du processus électoral de 2012 à 2019, sanctionnant ainsi la fin de mandat des anciens animateurs de la Commission Électorale Nationale Indépendante.

Faisant suite, poursuit-il, aux recommandations formulées à l’issue du débat général, les deux Chambres du Parlement ont adopté et le Président de la République a promulgué la loi organique n°21/12 du 3 juillet 2021 modifiant et complétant la Loi organique portant organisation et fonctionnement de la Commission Électorale Nationale Indépendante.

« En exécutant des dispositions de l’article 12 de cette loi, l’Assemblée nationale a adopté une résolution portant entérinement des douze de quinze membres de cette institution d’appui à la démocratie tels que désignés par leurs composantes respectives. Avec l’approbation du rapport de Commission paritaire majorité-opposition chargée d’examiner les dossiers individuels des personnes désignés par l’Opposition parlementaire pour pourvoir aux trois postes restés vacants et l’adoption de la résolution portant leur entérinement, nous avons parachevé ce processus. Conformément aux dispositions de l’article 12 de la loi organique susvisée, cette résolution a été transmise au Président de la République pour investiture du deuxième Vice-président, du Questeur et d’un membre de la plénière de la CENI. Au nom du bureau, je vous félicite, chers collègues, pour l’acte de haute portée politique que vous avez posé ce jeudi 23 décembre courant », a déclaré Christophe Mboso.

Et de lâcher : « La balle est désormais dans le camp de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) qui, désormais, a la lourde mission de conduire le peuple congolais aux prochaines échéances électorales ».

Pour ce faire, Mboso N’kodia invite le Gouvernement à mettre les moyens conséquents à la disposition de la CENI afin de lui permettre de conduire avec succès le processus électoral.

Il sied de noter que dans son discours de clôture de la session ordinaire de septembre, le Président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso a fait l’économie de ce qu’a été fait durant cette session de septembre spécialement budgétaire.

Christian Okende

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU