l'info en continu

RDC : Les gouverneurs demandent la suspension des motions de défiance et de censure par les assemblées provinciales

- Publicité-

En marge de l’ouverture de la 8è édition de la conférence des gouverneurs des provinces, le collectif de gouverneurs demande auprès du Chef de l’État, la mise sur pied d’un moratoire suspendant l’usage des motions de défiance et de censure par les Assemblées provinciales pour le temps restant de l’actuelle législature.

Ce collectif des gouverneurs, à travers le Gouverneur Pancrace Bongo de la Tshuapa, a formulé plusieurs suggestions au Président de la République, Félix Tshisekedi, pour une gouvernance performante dans les provinces.

- Publicité-

Il s’agit notamment :

  • Le dépôt d’une requête en interprétation de l’article 138 de la Constitution pour l’entendement de l’ensemble de gouverneurs des provinces et de l’opinion de la majorité de la population, la motion de défiance ou de censure qui, d’après eux, apparaît aux yeux de plusieurs Assemblées provinciales comme une arme de déstabilisation des exécutifs provinciaux et un moyen de règlement des comptes pire encore, un frein au développement durable des provinces ;
  • La dotation conséquente, régulière et équitable en crédit d’investissement pour assurer la visibilité des actions du Président de la République en provinces notamment le paiement régulier de la rétrocession et des frais de fonctionnement y compris les arriérés non rétrocédés du 31 mai au 31 décembre 2021 qui assurent la rémunération des exécutifs provinciaux ;
  • L’opérationnalisation de la caisse nationale de péréquation comme, selon le gouverneur de la Tshuapa, le seul moyen de réguler les illégalités constatées dans la redistribution du revenu national ;
  • La dotation des gouverneurs des provinces en véhicules de fonction ; le renforcement et l’appropriation de la stratégie de contrat de performance afin de rationaliser la gestion et les opérations du secteur public et d’en améliorer l’efficacité ; la redynamisation de politique industrielle active pour réactiver les objectifs de développement à la base et soutenir la croissance.

Dans l’élaboration des projets de développement à la base de 145 territoires et dans l’octroi des concessions minières, pétrolières et forestières, le Collectif des Gouverneurs sollicite auprès Chef de l’État, une instruction au Gouvernement de la République consistant à impliquer les Gouverneurs des provinces qui connaissent les vrais besoins de communautés locales ainsi que les représentants de ces dernières. Et d’organiser les passations de marchés en provinces.

Ce collectif sollicite également la surséance de l’organisation des élections des gouverneurs et des vice-gouverneurs dans les provinces déstabilisées.

Christian Okende

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU