l'info en continu

RDC: Pour le conseil de sécurité de l’ONU, « il n’existe pas de solution purement militaire » à l’insécurité à l’EST

- Publicité-

Le Conseil de Sécurité de Nations Unies s’est également exprimé lundi 20 décembre, au sujet de l’insécurité grandissante et récurrente observée dans la partie Est de la République Démocratique du Congo.

Alors que les autorités congolaises ont recouru aux méthodes strictement militaires notamment avec l’instauration depuis près de 8 mois de l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri ainsi qu’à la signature, récemment d’une coopération militaire avec l’armée de l’Ouganda voisin pour mettre fin à l’insécurité dans cette contrée, le Conseil de Sécurité de l’ONU a estime qu’il n’existe pas de solution purement militaire à ces problèmes.

- Publicité-

A l’en croire, « les motivations des différents miliciens et groupes armés commettant des violences sont internes et externes, et donc variés, et qu’il n’existe pas de solution purement militaire à ces problèmes ».

Pour le Conseil, « il importe de recourir à des solutions spécialement adaptées pour écarter la menace que font peser les groupes armés ».

Le Conseil de Sécurité a, à cet effet exhorté le gouvernement congolais de prendre de nouvelles mesures à cet égard, militaires et non militaires, dans le respect du droit international, y compris du droit international humanitaire et du droit international des droits de l’homme, notamment des initiatives spéciales de désarmement, de démobilisation et de réintégration des ex-combattants à la vie civile et des initiatives locales de consolidation de la paix qui tiennent compte des besoins et expériences des femmes et des filles, en coordination avec la MONUSCO et avec le concours de cette dernière, conformément à son mandat.

Carmel NDEO

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU