l'info en continu

Kinshasa : Fermeture de 39 établissements de l’ESU jugés non viables

- Publicité-

Le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire, Mohindo Nzangi, a fermé au moins 39 universités et instituts supérieurs de la capitale Kinshasa.

D’après la note circulaire du Ministère de l’ESU parvenue à POLITICO.CD mardi 21 décembre, cette décision est consécutive à un audit organisationnel et une l’enquête de viabilité des
établissements de I’ESU initié aux mois de juillet et
d’août 2021 sur toute l’étendue du pays.

- Publicité-

Les résultats de cette enquête, enrichis par les données recueillies auprès
des conférences des chefs d’établissements, ont permis de faire un
classement des institutions de I’ESU viables et non viables.

Ces établissements concernés sont du secteur public et privé. Ils ne connaîtront donc pas de rentrée académique en janvier 2022. L’on peut notamment citer l’Institut Supérieur de Gestion/lSG, l’Institut Supérieur d’Etudes Techniques (ISET) de Maluku, l’American University of Kin «AUK», l’Institut du Pétrole et du Ga/ IPG, Institut Supérieur des Techniques Médicales (ISTM) Révérend
Bokundoa.

Mohindo Nzangi encourage les étudiants inscrits régulièrement dans les établissements fermés sont à prendre l’inscription dans les établissements viables de leur
choix. Il précise cependant qu’ils seront soumis à un test de classement pour intégrer les classes
montante.

Dominique Malala

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU