l'info en continu

RDC : Présenté par le ministre des PME, le conseil des ministres adopte le dossier relatif à l’opérationnalisation du FOGEC

- Publicité-

Le ministre d’Etat, ministre de l’Entrepreneuriat et des Petites et Moyennes Entreprises, Eustache Muhanzi Mubembe, a soumis au conseil, le dossier relatif à l’opérationnalisation du Fonds de Garantie de l’Entrepreneuriat au Congo (FOGEC). C’était lors de la 33ème réunion du conseil des ministres tenue ce vendredi 17 décembre 2021 par visioconférence.

Le ministre des PME a, d’après la communication du chef de l’État lors de la 32e réunion du conseil des ministres, évoqué certaines actions menées dans le but de conduire à bien ce projet telles que la mise en place d’un Task force, la sollicitation d’une subvention budgétaire de deux millions USD pour l’exercice 2022.

- Publicité-

« La mise en place d’une Task Force composée de tous les acteurs parmi lesquels la Présidence de la République, la Primature, les Ministères de l’Environnement, de l’Entrepreneuriat et des PME, du Portefeuille, des Finances, des Mines, de la Banque Centrale du Congo, le FOGEC, l’Autorité de Régulation de la Sous-Traitance dans le Secteur Privé (ARSP), l’Agence Nationale de Développement de l’Entrepreneuriat au Congo (ANADEC), de la Commission PME de la Fédération des Entreprises du Congo ainsi que de l’Association Congolaise des Banques (ACB) ».

Avant de poursuivre : « La mise à disposition, par le Trésor Public, des fonds sollicités en guise des frais de fonctionnement pour le compte du deuxième semestre 2021. Une subvention budgétaire de deux millions de dollars américains a été également sollicitée pour l’exercice 2022 ; En ce qui concerne la participation des partenaires techniques et financiers dans l’actionnariat de l’Institution Financière Spécialisée (IFS) à créer, KFW rend disponible 21 millions USD, la Banque Mondiale et la Banque Africaine de Développement ont promis aussi 20 millions USD et 15 millions USD respectivement », a-t-il renseigné.

Par ailleurs, il a demandé au gouvernement d’autoriser les ministres en charge de l’Environnement, Ève Bazaiba Masudi; des Mines, Antoinette Nsamba Kalambayi et des Finances, Nicolas Kazadi, de cosigner avec lui les Arrêtés interministériels de détermination des quotités du Fonds d’Intervention Pour l’Environnement (FIPE) mais également du Fonds Minier pour les générations futures (FOMIN) au titre des ressources du Fonds de Garantie de l’Entrepreneuriat au Congo (FOGEC).

Complétant le ministre de l’Entrepreneuriat, la vice-ministre des Finances, O’neige N’sele, déclare que le ministère compte s’inspirer du modèle du Projet d’Appui au Développement des Micros, Petites et Moyennes Entreprises (PADMPME).

« Avec la mobilisation de toutes ces ressources du FOGEC dans le délai, sa participation à l’actionnariat de l’Institution Financière Spécialisée (IFS) sera pertinente. Car, à terme, l’objectif visé par le Ministère est de s’inspirer du modèle du Projet d’Appui au Développement des Micros, Petites et Moyennes Entreprises (PADMPME) qui, à la suite de deux concours des plans d’affaires, venait d’octroyer des subventions directes à 430 PME établies (en raison d’environ 75 000 USD/PME) et à 960 jeunes entrepreneurs ayant bénéficié, chacun environ 17 950 USD », a-t-elle souligné.

Elle ajoute qu’environ 1 500 femmes entrepreneures bénéficieront bientôt du même accompagnement du PADMPME.

Pour rappel, le Fonds de Garantie de l’Entrepreneuriat au Congo (FOGEC) est un établissement public, créé par Décret n° 20/032 du 31 octobre 2020.

Le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya Katembwe, rapporte que ce dossier a été adopté après débat et délibérations.

Christian Malele

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU