l'info en continu

Patrick Muyaya appelé à ne pas réduire les états généraux de la communication et médias à la seule ville de Kinshasa

- Publicité-

En marge de l’organisation des états généraux de la communication et médias en RDC, le Ministre Patrick Muyaya, est appelé à ne pas réduire ces assises aux seuls professionnels de la ville de Kinshasa. Mais bien au contraire, à intégrer les provinces et les jeunes dans la tenue de ces travaux. C’est en substance l’appel du Journaliste et Blogueur congolais Éric Isidore Cibamba wa Cibamba.

Dans une correspondance datée de ce vendredi 17 décembre 2021 déposée au cabinet du Ministre Patrick Muyaya, Éric
Cibamba a plaidé pour la prise en compte des provinces et des jeunes journalistes, dans les travaux des états généraux de la communication et médias.

- Publicité-

« (…) Sur votre instruction, le comité scientifique chargé d’organiser les États Généraux de la Communication et Médias est interné au centre Nganda, et ce malgré notre indignation de n’avoir pas pris en compte les Provinces outre que Kinshasa et l’exclusion de la Jeunesse montante dans le secteur des médias et du numérique», a écrit Éric Cibamba dans sa correspondance adressée à Patrick Muyaya.

Et de poursuivre: «Tout compte fait, il est temps d’avancer. Ainsi, je rappelle à votre Excellence, la nécessité de faire appel aux Journalistes évoluant à l’intérieur du pays lors de la tenue proprement dite des états généraux de la Communication et Médias. Ceci permettra que le changement du narratif prenne forme progressivement, et que le Congo soit vu dans sa diversité que de le réduire à la seule ville de Kinshasa.»

Pour Eric Cibamba, intégrer les journalistes des provinces autre que Kinshasa, favorisera par conséquent le vivre-ensemble et réduira les risques des frustrations.

« Monsieur le Ministre, sachant que la quatrième vague de la pandémie à Covid-19 avec le variant Omicron circule et peut-être par conséquent une autre raison d’exclusion à dessein des Journalistes évoluant à l’intérieur du pays, je rappelle à votre Excellence l’efficacité du travail de l’Institut National des Recherches Biomédicales (INRB) qui pourra au moment opportun faciliter le test Covid-19 avec votre collaboration sans que cela ne pèse sur les journalistes invités», a préconisé ce professionnel des médias du Haut-Katanga.

« Excellence, le secteur du numérique étant devenu ingérable jusqu’à causer du tort à la profession du Journaliste, il est important de faire participer à ces assises, des Jeunes expérimentés ayant au moins dix ans de profession et actifs sur internet grâce aux Technologies de l’Information et de la Communication donnant vie à la : Presse en ligne», a conseillé Éric Cibamba.

Pour rappel, l’initiative d’organisation des états généraux de la communication et médias, portée par le Ministre Patrick Muyaya, entend jeter un regard rétrospectif sur les pratiques de la presse et de la régularisation des médias en République démocratique du Congo, afin de dégager les perspectives d’avenir au moyen d’un dialogue proactif et inclusif entre les parties prenantes.

Au cours de ces assises, il sera question de dégager des propositions des réformes pertinentes touchant au régime juridique des médias en général et de la presse en ligne en particulier, au statut du journaliste, à la dépénalisation des délits de presse qui pourra être précédée par un moratoire dont les modalités d’encadrement fera l’objet d’une concertation entre le Gouvernement et les organisations professionnelles, à la modernisation des médias publics, aux défis de la presse congolaise, etc.

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU