l'info en continu

EPST : Quid du projet Perse ?

- Publicité-

Le Projet d’Equité et de Renforcement du Système Educatif, PERSE, financé par la Banque Mondiale, appuie la mise en œuvre de la Stratégie sectorielle et, en ce sens, soutient la mise en œuvre durable de la gratuité de l’enseignement primaire en RDC.

L’Accord de financement signé entre le Gouvernement et la Banque mondiale/IDA prévoit que la coordination stratégique soit assurée par le Secrétaire Permanent du SPACE.

- Publicité-

Le PERSE comprend trois composantes reparties sur trois axes d’activités, à savoir :

  • Offrir un enseignement primaire gratuit à tous
  • Etablir les bases d’un enseignement primaire de qualité
  • Renforcer les systèmes en vue de l’atteinte des résultats.

Quel lien avec le SPACE ?

Au-delà de l’appui budgétaire (700 millions sur 800 millions) versé directement par la Banque mondiale sur le Compte Général du Trésor, le projet PERSE appuie des réformes en vue de renforcer le système éducatif en termes de qualité, d’accès et de gouvernance. A cet égard, le SPACE remplit une de ses missions, à savoir l’alignement des interventions sur les réformes stratégiques retenues.

Encore une fois, il ne s’agit nullement de la gestion quotidienne et opérationnelle du projet PERSE. Non plus, le Secrétaire Permanent ne touche pas pour autant deux salaires. Les personnes qui ont réellement besoin de la bonne information sur la gestion des fonds du PERSE peuvent la trouver auprès de Cellule fiduciaire du PERSE ou à travers les rapports d’audit indépendant si elles le souhaitent.

Sauf, si, comme certains en font déjà la démonstration dans les réseaux sociaux depuis un certain temps, ces personnes sont de mauvaise foi en misant sur l’agitation, la médisance, la menace et le chantage.

Stéphie MUKINZI

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU