l'info en continu

Assemblée nationale : Didi Manara dépose le PV de délégués de l’opposition complétant le bureau de la CENI

- Publicité-

24 heures seulement après sa déchéance au poste du président du groupe parlementaire PPRD et alliés, ainsi que de la Vice-présidence de la cellule de Crise du Front Commun pour le Congo (FCC), Didi Manara vient de déposer au bureau de l’Assemblée Nationale, ce mercredi 15 décembre, au nom de l’opposition parlementaire, le PV de délégués de l’opposition devant faire compléter la liste de membres de la CENI.

A en croire Didier Manara, ceci fait suite à l’appel lancé à l’opposition par le Chef de l’État Félix Tshisekedi lors de son discours sur l’état de la nation devant le Parlement réuni en congrès.

- Publicité-

« Nous avons suivi l’appel lancé par le Chef de l’Etat qui, à deux reprises, a demandé à l’opposition parlementaire de rejoindre le train de la démocratie qui est déjà en marche c’est-à-dire l’équipe Kadima, qui a déjà fait un bonhomme de chemin. La première fois, il l’a dit lors de la publication de son ordonnance portant désignation de 12 membres de la CENI. La deuxième fois, c’était lors du congrès avec les deux chambres du parlement. Il a clairement dit que l’opposition parlementaire doit rejoindre le train de la CENI qui est déjà en marche », a déclaré cet élu du Maniema.

Pour lui, le pays doit avancer. « Le peuple attend les élections en 2023. Le peuple ne veut pas d’un quelconque glissement, et voilà pourquoi ce consortium de députés suit d’abord l’appel du chef de l’Etat et ensuite il veut répondre aux attentes du peuple qui veut les élections en 2023 », a-t-il martelé.

Suspecté depuis quelques jours de vouloir occuper le poste vacant au bureau de la commission électorale nationale indépendante au nom de son parti le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, ce qui est avéré, Didi Manara a été destitué de son poste du président du Groupe parlementaire PPRD et alliés pour haute trahison et remplacer par François Nzekuye.

Membre du Front Commun pour le Congo, le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) campe sur sa position au sujet de la désignation des délégués de l’opposition à la commission électorale nationale indépendante (CENI).le parti cher à Joseph Kabila a réitéré sa position de ne pas designer et de ne pas envoyer ses représentants à la centrale électorale dénonçant le manque de consensus entre parties prenantes.

En conséquence, le PPRD avait prévenu que tout cadre du parti qui sera retenu par le bureau de l’Assemblée Nationale le sera à titre personnel et s’expose à des sanctions exemplaires pour indiscipline et haute trahison.

Carmel NDEO

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU