l'info en continu

Congrès RCD/K-ML : Mbusa Nyamwisi salue la décision de Félix Tshisekedi de mutualiser les FARDC avec l’armée ougandaise

- Publicité-

Le Président national du Parti politique « Rassemblement congolais pour la démocratie, Kisangani Mouvement pour la Libération » (RCD K-ML) annonce officiellement son soutien à la mutualisation des efforts militaires des FARDC avec l’armée ougandaise pour combattre les ADF dans la partie Est du pays. Il a fait cette déclaration ce mardi 14 décembre 2021 lors de son discours d’ouverture du deuxième congrès de sa formation politique à Caritas Congo.

« Je ne saurais terminer ces mots sans saluer l’action de SEM le Président de la République en optant pour la mutualisation de notre armée, des efforts donc de notre armée avec l’armée ougandaise contre les ADF qui tuent et massacrent sauvagement des populations innocentes dans la partie Est du pays notamment en territoire de Beni, depuis près de 8 ans et beaucoup tout récemment dans la province de l’Ituri, à Irumu, Djugu et Maragi d’où nous viennent des images insoutenables », a-t-il déclaré.

- Publicité-

Ancien ministre des affaires étrangères, Mbusa Nyamwisi dit au nom de son parti politique, soutenir cette initiative de Félix Tshisekedi qui ouvre la porte à d’autres horizons des solutions. Il plaide aussi pour que la justice accompagne ces opérations militaires, question d’établir des responsabilités et condamner les éventuels responsables.

« Le RCD K-ML soutient cette initiative dans la mesure où le Chef de l’État nous tire d’enlisement et ouvre d’autres horizons dans la recherche des solutions pas au seulement aux tueries mais aussi au danger de la balkanisation que tout cela représente. À mon humble avis, la justice devrait accompagner des actions en cours, les enquêtes sur cette triste période, identification claire des auteurs , le rétablissement des responsabilités individuelles et collectives,leurs condamnation, la restauration de l’autorité de l’État dans cette partie du pays qui échappait déjà au contrôle, l’adoption d’un plan de développement pour toutes les contrées », recommande-t-il.

Placé sous le thème de « Renaissance », le deuxième congrès de RCD/K-ML s’est ouvert ce mardi 14 et va se clôturer le jeudi 16 décembre 2021. Pendant ce temps, les travaux se poursuivent en commission avec des orateurs tels que le Professeur Émile Bongeli autour du thème : Partis politiques, enjeux démocratiques et État en RDC ; la Décentralisation, seule alternative crédible pour le développement de la RDC est abordée par le Professeur Anselme Meya et enfin le Contrôle citoyen de l’action publique par le Professeur, Florimond Muteba de l’ODEP.

Stéphie MUKINZI

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU