l'info en continu

RDC : Ève Bazaïba va en chasse contre un « réseau criminel » au sein de son cabinet

- Publicité-

Après les arrestations en cascade à la vice-primature de l’Environnement et de Développement Durable ce vendredi 10 décembre pour faux en écriture, la ministre de tutelle, Eve Bazaiba Masudi a appelé, les détenteurs de contrat de concession forestière et permis d’exportation des grumes ou bois d’œuvre portant sa signature de se présenter en toute urgence en son cabinet de travail.

L’objectif de cette invitation est de permettre à la justice d’identifier ce réseau des criminels et tirer toutes les conséquences qui s’imposent.

- Publicité-

« Vu la gravité des faits et étant donné que ce comportement vise à porter atteinte en sa personne et en son honneur, il est demandé à toute personne qui détiendrait un Contrat de Concession forestière et permis d’exportation des grumes ou bois d’œuvre portant la signature de son Excellence Madame le Vice-Premier Ministre de se présenter en toute urgence en son cabinet de travail pour permettre à la justice d’identifier ce réseau des criminels et tirer toutes les conséquences qui s’imposent », peut-on lire dans un communiqué du ministère.

Il sied de rappeler qu’un groupe de personnes se sont livrés à confectionner des faux contrats de concessions forestières en imitant la signature et le sceau du cabinet de la patronne de l’Environnement.

A cet effet, Eve Bazaiba a, sur son compte Twitter, indiqué avoir mis à la disposition du parquet général Kinshasa/Gombe, les gestionnaires des dossiers de son cabinet et de l’administration pour raison d’enquête au sujet de faux en écriture mettant ainsi fin aux rumeurs qui affirmaient que ces arrestations font suite à une enquête de l’Inspection générale des finances (IGF).

« C’est moi-même qui ai enquêté au sujet de faux en écriture ! J’ai personnellement appelé le PGKG et pour raison d’enquêtes, j’ai mis à sa disposition des gestionnaires des dossiers au Cabinet et à l’administration. Ne déformez l’information », a-t-elle précisé.

Carmel NDEO

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU