l'info en continu

RDC : Le ministre Alexis Gisaro sollicite plus de financements pour améliorer les routes et les infrastructures du pays

- Publicité-

Le ministre des infrastructures et travaux publics (ITP), Alexis Gisaro Muvunyi était ce mercredi 8 décembre, devant la commission aménagement du territoire, infrastructures et nouvelles technologies d’information et de la communication, pour répondre aux préoccupations des élus nationaux.

Les différentes questions adressées au ministre des ITP étaient axées sur l’état des routes nationales, voiries, financements, projets spécifiques et bâtiments publics.

- Publicité-

Pour Alexis Gisaro Muvunyi, les infrastructures sont une préoccupation majeure pour le développement et le bien-être de la population. Sur ce, il a sollicité le soutien des élus nationaux pour que la question relative aux financements soit attendue au niveau des arbitrages lors des attributions de crédits.

« Pour parvenir au développement du pays, il faut un bon et lourd financement. Ainsi, le sens de notre démarche était de solliciter le soutien de la commission infrastructures afin que la cause soit entendue au niveau des arbitrages pour les attributions de crédits. Aussi, qu’un accent particulier soit mis sur les infrastructures; car, il s’agit d’un domaine transversal », a-t-il signifié.

Et d’ajouter : « Nous voulons que notre cause soit entendue car actuellement, nous constatons que sur les prévisions ou les besoins exprimés par notre ministère sur les infrastructures globalement, nous n’avons pu obtenir que 11% qui étaient inscrits au sein de ce budget. C’est vraiment insuffisant pour remarquer un changement véritable aux infrastructures ».

« Satisfait des éléments de réponse », du ministre des ITP Alexis Gisaro, le Président de cette commission a indiqué que développer les infrastructures, c’est développer la RDC. A cet effet, un plaidoyer sera mené auprès de la commission économique et financière afin de disposer des moyens nécessaires pour ce secteur.

Dans la foulée, le Président de la commission aménagement du territoire, infrastructures et nouvelles technologies d’information et de la communication, a martelé qu’une part importante du budget national doit être disposée dans ce domaine.

Bernard Mpoyi

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU