l'info en continu

RDC : Inauguration du Laboratoire National de Contrôle de Qualité des produits de santé

- Publicité-

Le ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, Jean-Jacques Mbungani, a inauguré le Laboratoire National de Contrôle de Qualité des produits de santé (LNCQ, ex-LAPHAKI). Cette cérémonie a eu lieu ce mercredi 8 décembre 2021 à Kinshasa.

Il a procédé également à la coupure symbolique du ruban pour marquer l’ouverture de cette institution publique qui a comme mission de contrôler la qualité des produits pharmaceutiques, phytosanitaires et sanitaires en République Démocratique du Congo.

- Publicité-

Par la même occasion, Jean-Jacques Mbungani a remis quelques véhicules aux responsables de cette institution afin de faciliter la mobilité du personnel dans le cadre de la mise en œuvre du projet PEDISSE IV.

D’après le ministre de la Santé, le LNCQ apporte une contribution significative dans le contrôle et la surveillance de la qualité des médicaments. Cette institution publique, a-t-il ajouté, joue un rôle essentiel dans la capacité d’un pays à évaluer et analyser la qualité des médicaments et des produits médicaux à la disposition de la population.

« (…) Les informations produites par ce laboratoire aideront le gouvernement de la République à prendre des décisions éclairées pour délivrer les autorisations de mise sur le marché, valider des protocoles thérapeutiques, assurer la surveillance du marché et collecter les données sur les manifestations indésirables des médicaments à travers la pharmacovigilance », a expliqué le ministre Mbungani.

Par ailleurs, Il a remercié particulièrement la Banque Mondiale pour son appui financier à la réalisation de ce projet. Il a notamment encouragé le personnel du LNCQ-LAPHAKI pour sa résilience.

« J’invite les responsables de cette institution à veiller au bon usage de cet ouvrage d’intérêt national et régional », a déclaré le ministre de la Santé publique.

Jean-Jacques Mbungani remet des nouveaux véhicules aux responsables de DLS, Labovet, PNHF, PFN-RSI et DCN

Jean-Jacques Mbungani a, en outre, remis des nouveaux véhicules aux responsables de Direction de Laboratoire de Santé (DLS), Direction de Laboratoire Vétérinaire (Labovet), Programme National de l’Hygiène aux Frontières (PNHF), Point Focal National RSI (PFN-RSI), Direction de Conservation de la Nature (DCN) et le Service National d’Epidémo-Surveillance.

« Donc, une fois complètement réhabilité et équipé, ce laboratoire disposera des atouts qui lui permettront de fournir des résultats d’analyses fiables tant au niveau national qu’au niveau de la sous-région de l’Afrique Centrale », rapporte la cellule de communication du ministère de la Santé publique, Hygiène et Prévention.

Le coordonnateur de l’Unité de Gestion-PDSS a, à son tour, rappelé que ladite inauguration n’est que le début par rapport aux projets de renforcement des capacités du laboratoire qui comprend en tout 5 modules dont un module chargé des analyses physico-chimiques des médicaments et les 4 autres modules seront bientôt équipés et réhabilités à savoir des modules en charge des analyses des produits cosmétiques, des analyses chargées du vaccin, des dispositifs médicaux et des analyses pathologiques.

«Tout ceci contribue au renforcement de notre système de santé et de manière spécifique s’aligne aux actions prioritaires du gouvernement, notamment les actions de la mise en œuvre de la Couverture Santé Universelle et aussi de la lutte contre les épidémies», a laissé entendre le coordonnateur de l’UG PDSS.

Le directeur des Opérations de la Banque Mondiale a, de son côté, salué la détermination du gouvernement congolais, à travers le ministère de la Santé publique, pour son engagement de redynamiser le système de santé dans son ensemble.

Il souligne qu’ils réitèrent une fois de plus leur engagement envers le ministère de la Santé publique et la RDC dans la mise en œuvre de la Couverture Santé Universelle.

Christian Malele

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU