l'info en continu

RDC: le gouvernement appelé à accentuer la communication sur la protection de l’environnement

- Publicité-

En marge de la journée nationale de l’arbre, une célébration synonyme de la protection de l’environnement, la Députée Nationale Scolastique Muhindo Elombote, a saisi l’occasion pour interpeller le gouvernement de la République devant ses responsabilités.

Au cours d’une conférence de presse tenue ce samedi 4 décembre 2021, la Députée Scolastique Muhindo, a daigné apporter sa contribution sur la protection de l’environnement dans le monde en général et en RDC en particulier.

- Publicité-

Pour cette élue de la circonscription de Basoko dans la province de la Tshopo, le gouvernement doit accentuer la communication pour que la population soit informée et puisse s’impliquer dans la lutte en faveur de la protection de l’environnement.

«Pour la RDC, ce qui est important, nous devons réduire la déforestation et contribuer à reboiser, pour atteindre le 1 milliard d’arbres d’ici 2023. Le gouvernement doit prendre des mesures pour que la population soit fortement impliquée. Donc, qu’on puisse avoir beaucoup d’informations en utilisant différents supports qui existent, que le gouvernement puisse bien identifier et analyser les parties prenantes. Mais aussi, fixer le rôle de chaque partie prenante sur ce qu’elle peut faire», a insisté cette Députée.

Quant à la considération de la RDC comme pays solution dans le combat contre le réchauffement climatique, Scolastique Muhindo, a déclaré que, les congolais doivent savoir que leur comportement peut influer sur l’ensemble de l’humanité.

«La RDC qui est pays solution, a des grandes responsabilités vis-à-vis du monde. Parce que, nous sommes le premier poumon du monde. Nous devons savoir que notre comportement peut avoir l’influence pour la survie de l’humanité toute entière. Mais, nous devons aussi savoir que le pays a pris des engagements par rapport à la convention sur le changement climatique. Et à ce niveau là, les engagements sont pris de réduire de 21% les émissions de gaz à effet de serre (…). Il faudrait que tout le monde puisse absolument connaître de quoi on parle et quel geste il faut poser pour sauver l’environnement et atteindre les objectifs que le pays s’est fixé», a-t-elle souligné.

L’occasion faisant le larron, la Députée Scolastique Muhindo Elombote, a annoncé la mise en place d’une structure dénommée « la Tribune de l’environnement». A l’en croire, cette nitiative vise à sensibiliser la population sur les enjeux climatiques et le comportement à adopter quant à ce.

Pour elle, la Tribune de l’environnement va permettre aux congolais de renforcer leurs capacités sur la protection de l’environnement.

«C’est un espace de rencontre, d’échanges entre la communauté, une structure autonome qui ne va pas dépendre d ‘un quelconque ministère, mais c’est une structure autonome. C’est pour que les communautés puissent avoir de l’information disponible, qu’elles puissent voir leur capacité renforcées dans les actes qu’elles doivent poser. Parce que tout le monde doit impliquer (…) », a recommandé la Députée Scolastique Muhindo.

Bernard MPOYI

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU