l'info en continu

RDC : Les opérations conjointes FARDC-UDPF est une demande des élus du Nord-Kivu et de l’Ituri (Modeste Bahati)

- Publicité-

Le président du Sénat, Modeste Bahati a indiqué jeudi 2 décembre, lors de la plénière de la Chambre haute, que les opérations conjointes entre des Forces armées de la RDC et les forces armées de l’Ouganda (UPDF, Uganda People’s Defence Force) est une demande des députés et sénateurs des deux provinces sous état de siège (Nord-Kivu et l’Ituri).

« Ce sont les députés et sénateurs de l’Ituri et du Nord-Kivu qui ont adressé un mémorandum au Président de la République pour lui demander de mutualiser les forces avec l’Ouganda », a-t-il indiqué.

- Publicité-

Les actions « ciblées et concertées » des Forces armées de la RDC avec l’armée ougandaise ont démarré mardi 30 novembre avec des frappes aériennes et des tirs d’artillerie à partir de l’Ouganda sur les positions des terroristes ADF en RDC.

D’après le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, elles ont pilonné une colonne des ADF qui se trouvait dans une forêt et se dirigeait vers la province de l’Ituri.

Le ministre de la communication et médias a, au cours d’un briefing organisé conjointement avec les porte-paroles de l’armée et de la police, mercredi 1 er décembre, révélé que c’est le parlement qui a recommandé au gouvernement cette mutualisation des renseignements entre les deux armées.

Cette information a été confirmée par l’Ouganda. Le porte-parole des UPDF, Flavia Biekwaso, affirme que des frappes aériennes et d’artillerie ont été lancées en partenariat avec la République démocratique du Congo, contre les camps du groupe rebelle des ADF.

de son côté, l’Assemblée nationale ajoute que les Forces armées de la RDC bénéficient de la collaboration de l’armée ougandaise, suivant le rapport et la recommandation de la Commission Défense et sécuritaire.

Au cours de la plénière de jeudi 2 décembre, le président de la Chambre basse, Christophe Mboso s’est félicité de ces opérations débutées depuis le 30 novembre, pour combattre les ADF, force négative d’origine ougandaise qui déstabilisent les deux pays.

Pour le député national Gratien Iracan, membre du comité de pilotage de ses opérations, toutes les actions menées par l’armée ougandaise sont commandées par les autorités congolaises avec le contrôle de l’Assemblée nationale ainsi que de la communauté internationale.

13e prorogation de l’état de siège par le Sénat

Par ailleurs, le Sénat a voté en seconde lecture pour la 13e le projet de loi portant autorisation de la prorogation de l’état de siège sur une partie du territoire national de la RDC.

« Il se pourrait que le gouvernement revienne avec la loi d’habilitation pour nous permettre d’aller en vacances. Vous savez que la loi se rapporte à une session. Cette loi d’habilitation permettrait au gouvernement, tous les 15 jours, de faire signer une ordonnance-loi par le Président de la République », a expliqué Modeste Bahati.

Dominique Malala

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU