l'info en continu

RDC : Faute de consensus, le FCC signifie à Mboso qu’il ne peut pas designer ses trois représentants à la CENI

- Publicité-

Le Front Commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila s’est prononcé, ce vendredi 3 décembre, sur la désignation de leurs représentants à la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI). Pour cette famille politique, il ne peut pas designer ses trois représentants à la Centrale électorale car, indique-t-il, il n’y a toujours pas de consensus entre les parties prenantes sur les principales questions électorales.

Dans une correspondance adressée au Président de l’Assemblée nationale dont une copie est parvenue à POLITICO.CD, le FCC à travers son Président de la Cellule de crise, Raymond Tshibanda, informe à Mboso N’kodia qu’il ne peut pas répondre positivement à la demande de désignation de représentants au sein de la CENI.

- Publicité-

À ce sujet, il note, en effet, que non seulement, il n’y a toujours pas de consensus entre les parties prenantes
sur les principales questions électorales, singulièrement sur la désignation du Président de la CENI, mais aussi et surtout qu’il n’y a aucune « volonté » dans le chef du pouvoir, de rechercher ledit consensus.

Aussi, ajoute le FCC de Joseph Kabila, qu’aucune action rectificative n’a été initiée contre les violations de la Constitution de la Loi organique sur la CENI et du Règlement Intérieur de l’Assemblée nationale ayant entachées la mise en place de la Cour Constitutionnelle et de la CENI, qu’ils ont, précise-t-il, eux-mêmes dénoncées dans leurs déclarations et lettre du 12 août 2021.

De ce fait, le FCC dit qu’il n’a donné mandat à personne pour procéder à cette désignation; que toute personnalité membre du FCC qui, à l’en croire, «par on ne sait quelle magie», se retrouverait à la CENI, le serait à titre personnel et non pour le compte du FCC.

Christian Okende

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU