l'info en continu

Le Handicap, un défi pour une société réellement « inclusive » (Tribune)

- Publicité-

Toute personne handicapée a droit à la solidarité de l’ensemble de la collectivité nationale, qui lui garantit, en vertu de cette obligation, l’accès aux droits fondamentaux reconnus à tous les citoyens ainsi que le plein exercice de sa citoyenneté.

Ami lecteur, arrêtons-nous sur cette définition et confrontons-la à la réalité du quotidien. Chaque jour, des enfants en situation de handicap ne peuvent accéder à une école, des travailleurs doivent quitter leur entreprise car les logiciels utilisés ne sont pas adaptés, des personnes ne peuvent aller où elles veulent en raison de multiples obstacles.

- Publicité-

De nos jours, la plupart des personnes ont une vision restreinte, voire clichée, du handicap, en imaginant automatiquement une personne en fauteuil roulant, avec des malformations physiques ou une canne blanche à la main. Cependant, il ne faut pas oublier qu’un handicap n’est pas toujours visible.
En Occident, si on ne peut nier que des progrès ont été réalisés ces 50 dernières années, il reste des pans entiers à améliorer. Quant à la RDC, le chantier y est encore plus grand…
Car il est impossible de discuter de tout, ami lecteur, structurons dans cet article, notre réflexion autour de 4 grands défis, auxquels sont confrontés les personnes en situation de handicap. Ici, là-bas …

Défi #1 : se sentir chez soi partout, être libre dans son lieu de vie

Comme tout un chacun, les personnes en situation de handicap aspirent, quel que soit leur âge, à se sentir bien chez elles. Le défi consiste par conséquent à développer, selon les situations particulières, des services d’aide à domicile, médico-sociaux et sanitaires pour répondre à la diversité des types de situations.
L’accessibilité universelle évoque également le fait de permettre à tout un chacun, quel que soit son handicap, d’accéder sans entraves à son environnement de vie quotidienne (voiries, espaces publics, établissements recevant du public mais également l’accès aisé à des solutions de mobilité adaptées pour chacun).

Défi #2 : réussir les moments de transition de la vie

Ce défi regroupe les actions concernant la scolarité des enfants en situation de handicap mais aussi celles qui visent à accompagner les personnes de l’entrée dans l’âge adulte à la fin de vie. Prenons les questions d’accès à l’école. En 2006, l’ONU posait le « droit à l’éducation sans discrimination », comme clé de voûte morale de l’idéal inclusif. Quels que soient les données dans nos pays respectifs, convenons que derrière ces chiffres se pose la question de la réelle intégration des enfants en situation de handicap. Une école ouverte à tous, inclusive et solidaire est une chance pour les jeunes souffrant de handicap !

Défi #3 : La participation pleine et effective des personnes handicapées à la vie culturelle, récréative et sociale

Activités sportives, récréatives, culturelles, excursions, … beaucoup de personnes handicapées, ne peuvent aujourd’hui participer sur un pied d’égalité à ces activités importantes de la vie en société, simplement parce que la politique, la société et l’environnement ne sont pas conçus pour répondre à leurs besoins.

Dans ce sens, les personnes handicapées réclament une ouverture de la société et des adaptations (lieux, information…) pour leur permettre une participation active à la vie politique, culturelle et publique. Un élément important à ce niveau serait une communication et une information accessible, utilisable par tous pour exercer une citoyenneté inclusive.

L’ASBL de droit belge, « Je suis comme vous » fait un travail remarquable en la matière. « Une idée nous trottait depuis plusieurs années concernant les personnes vivants avec handicap », Aline Mamputu Ngiedikisa Présidente de l’ASBL.

Voir ces personnes, des fois, pas assez prises en charge nous a fait réfléchir. Afin d’apporter notre pierre à l’édifice, nous nous sommes réunis mon mari et moi et avons décidé de fonder une association dénommée « JE SUIS COMME VOUS », JSCV ASBL en sigle, car « le handicap est l’affaire de tous».

L’association a pour but :

  • de répondre aux besoins et attentes des personnes vivants avec un handicap en matière d’informations, de communication, d’accessibilité, d’autonomie et d’intégration
  • d’assister les personnes vivant avec un handicap ainsi que leurs familles, les orienter vers les services adéquats et de leur faire valoir leurs droits.

Nos objectifs sont de:

  • sensibiliser et démystifier le handicap auprès des personnes valides
  • les informer et orienter vers les services compétents 
  • les accompagner dans différentes étapes de leur vie
  • défendre leurs droits et répondre à leurs besoins.

Pour atteindre ces buts et objectifs, l’association organise :

  • des campagnes de sensibilisation auprès des personnes valides pour leur faire comprendre les difficultés rencontrées par les personnes vivant avec handicap ;
  • des conférences.

Développer et faciliter une offre d’activités pour les personnes en situation de handicap, en milieu ordinaire est dès lors également une absolue nécessité pour les sortir de leur isolement et de leur cloisement dans des ghettos hors de l’ensemble de la collectivité nationale.
N’est-ce pas une évidence de permettre à tout citoyen cette participation pleine et active ?

Défi #4 : Attention particulière sur les question d’accès à l’emploi

L’emploi des personnes en situation de handicap progresse extrêmement lentement. Trop de freins bloquent encore les avancées ! Pourtant, la capacité des personnes en situation de handicap à voir le monde différemment peut constituer un atout pour les entreprises qui savent les valoriser.
Les personnes en situation de handicap ont des qualités à part.
Certaines entreprises l’ont compris, et se sont adaptées pour valoriser leur potentiel via des business models innovants, dont tout le monde sort gagnant.

Comment encourager les entreprises à adopter une démarche plus inclusive ? 
En leur présentant des cas de personnes handicapées qui travaillent et leur montrant des exemples concrets de ce qu’est l’inclusion et ses succès.

En proposant également des formations sur la thématique du handicap et de l’accessibilité et en évangélisant les employeurs sur comment rendre leur entreprise inclusive.
En récompensant régulièrement ceux qui s’engagent dans cette démarche. En établissant des partenariats avec des chambres d’industries et des associations de dirigeants d’entreprises, pour essayer d’élargir le réseau professionnel vers lequel diriger ensuite les personnes handicapées à la recherche d’un travail.

En guise de conclusion provisoire : changeons le regard sur le handicap !

Ami Lecteur, vous l’aurez compris, l’esprit de ce texte est de faire évoluer le regard du grand public sur le handicap et de lutter contre la stigmatisation des personnes en situation de handicap.

L’inclusion des personnes handicapées est un sujet qui prend de plus en plus d’ampleur dans notre société depuis plusieurs années. Il y a une réelle pression de la société civile en faveur de l’inclusion des personnes handicapées. Une société inclusive, c’est aussi une société où l’on reconnait les personnes en situation de handicap pour ce qu’elles apportent à la collectivité. Les personnes handicapées ont leur place dans notre société qui doit s’adapter, s’ouvrir à la différence pour être plus inclusive.
Colloques, conférences, articles de revues…, quelle sensibilisation au handicap pour permettre l’inclusion effective des personnes handicapées ?

Dans notre société actuelle, qu’est ce qui est fait pour l’intégration des personnes handicapées en matière d’emploi, de lieux de vie, d’accessibilité des lieux publics, d’activités de loisirs… ? Quels avantages peut retirer le citoyen lambda d’une société inclusive ? L’inclusion des personnes handicapées est à penser à tous les niveaux : éducation, travail, sport, culture…
Les personnes handicapées sont motivées, créatives et méritent de développer leur potentiel, comme chacun d’entre nous. Nous ne pourrons aller de l’avant que quand l’ensemble de la société sera pris en compte et aura accès aux mêmes opportunités et chances. Désireux d’en savoir plus ? Contactez « JE SUIS COMME VOUS ASBL», JSCV ASBL en sigle au +32 491 89 09 76 ou par email à l’adresse jscv8421@hotmail.com
Nous sommes à votre service pour organiser des activités sur cette hématique !

Par Aline Mamputu Ngiedikisa : Présidente de l’ASBL et Aimé Indenge : Président PUR Diaspora

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU