l'info en continu

Atrocités des troupes ougandaises en RDC : Le gouvernement choisit « d’aller de l’avant tout en n’oubliant pas le passé » (Muyaya)

- Publicité-

Des troupes ougandaises sont en République Démocratique du Congo pour traquer les rebelles ougandais des ADF. Le sujet a suscité de vagues de réactions au sein de l’opinion nationale congolaise. Se référant aux atrocités commises par ces forces sur les populations congolaises dans le passé, des personnalités congolaises de premier plan ont haussé le ton contre ce qu’elles décrivent comme une occupation de la République Démocratique du Congo par l’un de ses voisins « encombrants ». Le Porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, affirme que le gouvernement congolais a plutôt choisi d’aller de l’avant tout en n’oubliant pas le passé.

« Nous savons tous que nous avons un passé difficile avec nos voisins. Le mécanisme que nous avons mis en place avec l’Ouganda, nous l’avions aussi mis en place avec le Rwanda. Notre sécurité et la leur dépend de la nature de notre collaboration. Nous n’oublions rien de notre passé. Eux et nous, avons un ennemi commun qui est terroriste, qui n’a pas de frontières, qui décime à la fois en Ouganda et chez nous », a expliqué Patrick Muyaya, qui s’exprimait au briefing presse tenu conjointement avec les porte-paroles des FARDC et celui de la PNC.

- Publicité-

Le porte-parole du Gouvernement a sollicité le soutien de tous pour ramener définitivement la paix dans cette partie du pays écumée par les ADF et autres forces négatives.

« Les inquiétudes de nos compatriotes, nous les prenons en charge. Nous savons que c’est une opération que certains compatriotes, pour de bonnes raisons ont des doutes. Mais nous, le gouvernement, nous avons fait le choix du développement économique de la région. Il y a des choix à faire et nous avons fait le choix d’avancer », a soutenu Patrick Muyaya.

Dominique Malala

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU