l'info en continu

Kibali Gold Mines : Les victimes de démolition des maisons du village Bandayi projettent une marche ce vendredi

- Publicité-

La coordination territoriale de la Société civile du Congo (SOCICO) a informé à l’administrateur du territoire de Watsa, dans la province du Haut-Uélé, de la tenue de sa marche « pacifique » qui aura lieu ce vendredi 03 décembre 2021 à partir de 08h30. Une marche des victimes de démolition des maisons du village Bandayi et Mege notamment les PAP de Kokiza par la société Kibali Gold Mines.

Pour la SOCICO, c’est une manière d’exprimer sa solidarité à la population de ce village face à la situation « difficile » qu’elle traverse depuis la « démolition méchante » de leurs habitations.

- Publicité-

« La coordination territoriale de la société civile du Congo SOCICO en sigle en compagnie des victimes de démolition des maisons de village Bandayi et Mege ainsi que les PAP de Kokiza projettent une marche ce vendredi, le 03/12/2021 à partir de 08h30’ pour exprimer notre solidarité à la population du dit village par rapport aux situations auxquelles elles vivent », peut-on lire dans un document rendu public ce mardi 30 novembre 2021.

Elle renseigne qu’un mémorandum sera lu devant la société minière Kibali Gold Mines à la fin de la marche.

« L’itinéraire est celle-ci, point de départ du rond point Mege passant par le rond point Bandayi vers le rond Toyota pour chuter au parking public de Duembe à Duembe où un mémorandum sera lu », renseigne le document signé par le président du bureau SOCICO Watsa, Joseph Kelema.

La coordination territoriale de la société civile du Congo (SOCICO) demande, en outre, au service de l’ordre, d’assurer la sécurité lors de ladite marche « pacifique ».

Christian Malele

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU