l'info en continu

Politisation de la CENI : l’Église catholique se retire provisoirement de la plateforme des confessions religieuses

- Publicité-

Dans une déclaration faite ce lundi 29 novembre à Kinshasa, les évêques du comité permanent de la conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) viennent de lever l’option de suspendre la participation de l’église catholique dans la plateforme des confessions religieuses.

A la base de cette décision, la « politisation » de la commission électorale nationale indépendante (CENI) et le climat de méfiance, qui selon eux, est susceptible de conduire aux élections « contestées » d’avance et qui porteraient atteinte à la cohésion nationale et sociale.

- Publicité-

Les évêques de la CENCO notent également une grande divergence de doctrines et de perception des valeurs éthiques avec les autres membres de la plateforme de confessions religieuses.

« C’est pourquoi, ils ont décidé de suspendre la participation de l’Eglise Catholique dans la plateforme des Confessions religieuses », rapporte cette déclaration.

Par ailleurs, les évêques catholiques ont demandé au président Tshisekedi de faire preuve d’ouverture afin de rassurer toutes les parties prenantes de la transparence et de l’inclusivité du processus électoral dans le but de garantir le caractère apaisé du processus électoral.

Dans cette même ordre d’idée, l’Eglise du Christ au Congo (ECC) avait résolu à l’issue de sa 58ème réunion extraordinaire tenue du 25 au 27 octobre 2021, de rompre avec les six (6) confessions religieuses signataires du Procès-Verbal désignant Denis Kadima comme Président de la CENI.

Carmel NDEO

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU