l'info en continu

Kinshasa : L’ASBL « Les Kinois » fête son 1 an d’existence

- Publicité-

Le coordonnateur de l’ASBL Les Kinois, Amisso Yoka Lumbila Bob, a présenté le don des vêtements et un repas offert aux orphelins des « nos vaillants » militaires pendant les festivités de Noël de 2020 comme la première action majeure de leur structure. Il a fait cette révélation ce samedi 27 novembre 2021, lors de son discours, dans le cadre de la célébration de la première année d’existence de leur association.

« Pendant les festivités de Noël de l’année passée au camp kokolo, nous avons offert des vêtements et un repas aux orphelins des nos vaillants militaires. Notons qu’elle a été la première action majeure de notre association », a fait savoir Amisso Yoka.

- Publicité-

Il ajoute que l’ASBL Les Kinois a également fait plusieurs actions dans son un an d’existence notamment une médiation qui a conduit à la reconciliation des pasteurs des églises de réveil qui traversaient un moment de crise, paralysant la collaboration entre ces églises; une faire part des doléances des Kinois au Commissaire provincial de la police ville de Kinshasa, Sylvano Kasongo, concernant la tracasserie policière pour le non port du masque; un don des ouvrages à la bibliothèque Saint-Paul de Barumbu.

Il rapporte également que l’ASBL Les Kinois a fait une faire part des doléances des Kinois au Ministre de PTNTIC, Augustin Kibassa Maliba, concernant l’affaire RAM; une descente au marché municipal de Kalembelembe à Lingwala pour s’enquérir de la situation des délocalisés de ZANDO notamment La campagne ‘’YEBA ENGUMBA NAYO’’ qui a comme objectif de faire une plaidoirie des besoins des Kinois aux autorites de la ville.

« A travers la matérialisation de ces activités, ceci prouve que nous sommes à l’écoute de notre ville-province et de ses besoins, or une association en phase avec la société fait avancer celle-ci », déclare le coordonnateur de cette structure.

Par ailleurs, il renseigne que l’ASBL Les Kinois a comme objectif de défendre les intérêts de la ville de Kinshasa et ceux des kinois(e)s ; d’éveiller la conscience citoyenne Kinoise ; d’améliorer ou assurer un accompagnement des Kinois sur le plan tant socio-culturel, économique qu’éducationnel ; de s’organiser à une « véritable » interface vis à vis du pouvoir public afin d’accompagner les institutions de la ville de Kinshasa, dans la mise en place des projets de développement.

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU