l'info en continu

Le Gouvernement adopte le projet d’admission de la RDC dans une organisation Africaine de la lutte contre le financement du terrorisme

- Publicité-

Le Ministre des Finances Nicolas Kazadi a soumis lors de la trentième réunion du Conseil des ministres qui s’est tenue le vendredi 26 novembre, le Projet de Loi portant autorisation de la ratification de l’Accord d’admission de la République Démocratique du Congo, en qualité de Membre associé, à la politique de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale de la lutte anti Blanchiment contre le Financement du Terrorisme, conduite par le Groupe d’Action contre le Blanchiment en Afrique (GABAC).

Nicolas Kazadi a expliqué au Conseil que l’adhésion de la RDC revêt deux principaux intérêts majeurs, à savoir :

  • L’intégration dans l’arsenal juridique interne, du Règlement CEMAC portant prévention et répression du Blanchiment des capitaux et du financement du terrorisme et de la prolifération en Afrique Centrale ; lequel a été évalué comme largement conforme par le GAFI ;
  • La matérialisation de la volonté congolaise d’appartenir à un réseau de lutte anti blanchiment et contre le financement du terrorisme et de rendre opérationnels les instruments de bonne gouvernance.
- Publicité-

D’où, la nécessité pour la République Démocratique du Congo à ratifier cet Accord d’admission avec l’avantage notamment de son éloignement du spectre de « derisking » qui consiste en la décision de certaines banques de rompre leur relation de correspondance avec les banques étrangères présentant des carences stratégiques en matière de Lutte contre le blanchiment des capitaux et financement du terrorisme et de la prolifération.

Après débats et délibérations, le Conseil a adopté ce Projet de Loi.

Bernard MPOYI

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU