l'info en continu

Entrée des troupes Ougandaises en RDC: la société civile s’y oppose

- Publicité-

La société civile forces vives, s’oppose à l’entrée des troupes Ougandaises sur le territoire congolais. Se confiant à POLITICO.CD ce dimanche 28 novembre 2021, Thomas d’Aquin Mwiti, Vice-Président et Porte-parole de cette structure citoyenne, a exprimé son refus catégorique contre cette décision, qu’il juge « impopulaire » pour la population de deux provinces (Ituri et Nord-Kivu), victime des rébellions. À l’en croire, les rebellions de l’Est ont toujours été soutenues et appuyées par notamment l’Ouganda à travers son armée.

« Ce n’est pas mauvais si le Chef de l’État pouvait obtenir le travail des Ougandais en appui aux FARDC de l’autre côté de la frontière. Cependant, il est hors de question de permettre à l’armée étrangère de pénétrer en RDC (…). Entre-temps, ce que nous congolais ne devons pas oublier, c’est que toutes les rebelions qui se sont déjà succédées de ce côté ici,ont été appuyées par l’armée Rwandaise et Ougandaise. Donc, c’est aberrant de croire que, le sorcier d’hier peut-être le médecin d’aujourd’hui. »

- Publicité-

« Je pense que les parlementaires congolais qui nous représentent, vont prendre une décision réfléchie avant d’autoriser l’entrée de l’armée Ougandaise sur le sol congolais”, a martelé Thomas d’Aquin Mwiti.

Selon la Radio France Internationale, le Président de la RDC, aurait autorisé l’entrée de troupes Ougandaises sur le sol congolais. D’après ce média, il s’agit de la réponse de Félix Tshisekedi à son homologue Yoweri Kaguta Museveni, dans le but de coaliser les efforts dans la lutte contre les rebelles Ougandais ADF actifs dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Azarias Mokonzi depuis Beni

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU