l'info en continu

EPST : Le gouvernement s’engage à allouer 9,780 milliards de FC pour la prime de gratuité aux enseignants dès décembre

- Publicité-

Le ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), Tony Mwaba Kazadi, a présenté les conclusions des discussions qui ont eu lieu à Mbuela Lodge entre le gouvernement et le banc syndical de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique. C’était au cours de la trentième réunion du Conseil des ministres de ce vendredi 26 novembre dernier, présidée par le Chef du gouvernement, Sama Lukonde Kyenge.

À l’issue de ces assises, les deux parties prenantes ont signé un protocole d’accord.

- Publicité-

« Pour le Gouvernement, l’allocation d’une prime de gratuité aux enseignants de l’école primaire dès le mois de décembre 2021 en attendant la prise en charge, dans le Budget 2022, du deuxième et troisième palier, du solde de la prime de brousse et du montant alloué aux Nouvelles Unités (81.500). Ce montant est évalué à 9,780 milliards de Francs Congolais », rapporte le compte-rendu du porte-parole du gouvernement congolais.

Concernant l’activation du Décret Fonds de Promotion de l’Éducation Nationale (FPEN), souligne ce compte-rendu, le ministre de l’EPST a réaffirmé que la signature de ce Décret va devoir permettre de soutenir la gratuité de l’enseignement primaire. Il a, à cet effet, souligné l’urgence de l’activer par les mécanismes de sa mise en place avec tous les ministères sectoriels.

Le Banc Syndical pour sa part, s’est engagé à garantir la paix et le dialogue social au sein du Ministère, à formaliser le dialogue social avec le concours du Banc Gouvernemental, à améliorer la communication avec les syndicats à tous les niveaux, notamment à renforcer les capacités des syndicalistes sur le plan syndical.

Ces travaux de la Commission paritaire gouvernement-banc syndical de l’EPST avaient pour ambition d’analyser et de valider le Rapport final de la Commission paritaire gouvernement – banc syndical de l’EPST tenu à Bibwa en 2019 ; d’examiner les questions ayant trait à la paie des enseignants et du personnel administratif ; d’examiner les questions liées à la carrière de l’enseignant ; de débattre des questions liées à la retraite des enseignants ; de traiter les matières liées au cahier des charges du banc Syndical présenté par l’Intersyndical des syndicats de l’EPST ; d’actualiser et de valider le Rapport final des travaux de la Commission paritaire tenu à Bibwa en décembre 2019.

Ce dossier a été adopté après débats et délibérations.

Christian Malele

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU