l'info en continu

RDC/Ituri : enlevés depuis le 5 novembre par les rebelles ADF, 54 civils ont recouvré la liberté grâce aux FARDC

- Publicité-

Après une pression militaire menée dans le village de Manzobe sur la route nationale numéro 4, les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont libéré jeudi 25 novembre, cinquante-quatre (54) personnes qui ont été prises en otage par des présumés rebelles des ADF, dans le village Manzobe en territoire d’Irumu depuis le 05 novembre 2021.

Parmi ces otages libérés, il y a notamment 21 enfants et 17 femmes et 16 hommes.

- Publicité-

D’après les sources militaires, ces personnes ont été enlevées par ces rebelles des ADF depuis l’attaque d’un convoi, escorté par les militaires, qui passait par ce village pour se rendre à Beni en date du 05 novembre 2021.

L’armée a réaffirmé sa ferme détermination à poursuivre l’ennemi où qu’il soit pour pacifier cet axe.

« Nous encourageons les éléments des forces armées de fouiller pas à pas cette forêt pour récupérer d’autres compatriotes qui peuvent encore être dans le filet de la mort de ces bandit mais aussi de tout faire pour neutraliser ces hors la loi », a martelé le porte-parole de l’armée en Ituri.

Par ailleurs, le porte-parole des FARDC en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo a invité la population locale à collaborer avec les forces régulières pour en finir avec l’insécurité dans cette partie du pays.

« Nous demandons encore une fois à la population, au nom du gouverneur militaire, commandant des opérations de continuer à collaborer avec les forces armées, de fournir les informations fiables pour détruire cet ennemi qui endeuille la population », a-t-il lancé.

Carmel NDEO

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU